NOUVELLES
19/05/2015 12:32 EDT | Actualisé 19/05/2016 01:12 EDT

Un biker se fait rouler sur le pied au Texas: 9 morts dans une fusillade

La fusillade entre gangs de bikers à Waco, au Texas, qui a fait 9 morts dimanche et conduit à l'arrestation de quelque 170 personnes, aurait commencé parce qu'un des participants s'est fait "rouler sur le pied", a expliqué mardi la police.

Ce rassemblement de plusieurs gangs rivaux était prévu et ils avaient "loué ou demandé spécifiquement l'endroit en plein air devant le restaurant Twin Peaks" pour cela, a indiqué le sergent Patrick Swanton, lors d'une conférence de presse.

Les groupes présents étaient invités, mais "nous savons qu'un autre gang de bikers, qui n'était pas invité, est arrivé. D'où ce qu'on a qualifié de dispute de territoire", a-t-il poursuivi.

"Selon nos informations (sur la manière dont les hostilités ont commencé), quelqu'un s'est fait rouler sur le pied et cela a conduit à l'émeute sur le parking", a ajouté M. Swanton.

L'affrontement s'est ensuite poursuivi à l'arme blanche et à coups de chaines à l'intérieur d'un établissement de la chaîne de bars et restaurants Twin Peaks, situé dans un centre commercial populaire, le Central Texas Marketplace, et a fini en bataille rangée avec des armes à feu sur le parking.

Quelque 170 personnes se trouvaient en détention depuis lundi, incarcérées dans la prison du comté de McLellan.

Elles sont accusées de "participation à un crime organisé" et encourent des peines allant jusqu'à la peine capitale, selon la police de Waco.

Arrêter ces 170 personnes a été "une tâche monumentale", a poursuivi le sergent Swanton, tout en précisant que la plupart d'entre elles "ne sont pas de la région de Waco" et que l'enquête pour déterminer les responsabilités dans la fusillade se poursuivra encore pendant des mois.

Parmi les 18 personnes blessées lors de la bataille, 7 se trouvaient toujours à l'hôpital mardi.

La police a demandé aux différents gangs de bikers de déposer les armes et de laisser l'enquête se dérouler normalement.

"Il y a toujours une très grande présence des forces de l'ordre dans et autour de Waco", a prévenu M. Swanton.

De son côté, la chaine de restaurants dont le Twin Peaks de Waco est une franchise a annoncé dans un communiqué avec rompu le contrat avec ce restaurant.

Le local ne "rouvrira pas en tant que restaurant Twin Peaks", a expliqué Rick Van Warner, son porte-parole.

sha/elm