NOUVELLES
19/05/2015 04:22 EDT | Actualisé 19/05/2016 01:12 EDT

Sixième jour du procès du sénateur suspendu Patrick Brazeau

Le procès pour voies de fait et agression sexuelle du sénateur déchu Patrick Brazeau se poursuit aujourd'hui au palais de justice de Gatineau, où l'avocat de la défense doit poursuivre son contre-interrogatoire de la présumée victime.

La semaine dernière, Me Gérard Larocque a tenté de nouveau de soulever des contradictions dans le témoignage de la femme.

La présumée victime, qu'on ne peut pas identifier, a affirmé que le sénateur suspendu l'aurait poussée dans les escaliers et aurait tenté de l'étrangler, avant de se livrer à des attouchements sexuels. La femme a expliqué que M. Brazeau aurait tenté de l'étrangler avec son bras.

Or, selon l'avocat de l'accusé, la témoin avait initialement déclaré aux policiers que M. Brazeau avait plutôt tenté de l'étrangler avec sa main. Il a fait jouer un extrait vidéo dans lequel on peut voir la femme mimer aux policiers comment elle aurait été étranglée avec un bras, puis avec une main.

D'autres témoins seront également entendus prochainement, dont deux policiers de Gatineau. M. Brazeau, qui a affirmé en sortant du tribunal la semaine dernière qu'il avait « hâte de dire la vérité », devrait être appelé à la barre ultérieurement.