NOUVELLES
19/05/2015 18:08 EDT | Actualisé 19/05/2016 01:12 EDT

Randy Quaid libéré après son arrestation à Montréal par l'immigration

MONTRÉAL - L'acteur Randy Quaid, arrêté à Montréal la semaine dernière pour une affaire d'immigration, a obtenu sa libération conditionnelle mardi, après deux ans à vivre illégalement au Canada.M. Quaid, âgé de 64 ans, a été arrêté jeudi dernier à Montréal, où il vit discrètement depuis janvier 2013, lorsqu'il a appris que sa demande de résidence permanente avait été refusée.Il faisait l'objet d'un mandat d'arrestation national depuis qu'il avait cessé de se rapporter à l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC).La Commission de l'immigration et du statut de réfugié du Canada lui a permis de retrouver sa liberté mardi, après que son beau-père eut accepté d'envoyer par la poste la caution de 10 000 $.On ignore si l'argent a été reçu. Si les autorités ne l'avaient pas reçu, M. Quaid devrait retourner en audience le 25 mai.Il doit respecter un certain nombre de conditions, notamment celle d'informer l'ASFC dans les 48 heures suivant sa libération, puis toutes les deux semaines. Il doit avertir l'agence s'il quitte le Canada et il ne peut travailler sans un permis valide.Randy Quaid n'est pas admissible au Canada et il pourrait demander un examen des risques avant renvoi, ce qui pourrait prolonger son séjour. Il ne l'a toutefois pas encore fait.L'acteur — notamment connu pour être la voix du personnage animé du colonel Sanders — et sa femme, qui est canadienne, ont traversé la frontière en 2010, soutenant être victimes de persécution par des «meurtriers de vedettes de Hollywood». Randy et Evi Quaid sont arrivés au Canada avec leur lot de problèmes avec la justice. Mardi, ils ont appris que toutes les accusations contre eux étaient rejetées sauf une, pour vol, que M. Quaid attribue à un vol d'identité.Portant une imposante barbe et les cheveux gris aux épaules, M. Quaid a présenté ses excuses et affirmé être prêt à retourner aux États-Unis pour faire face à cette accusation, pour ensuite rentrer au Canada.Après leur arrivée au Canada en 2010, les Quaid ont vécu à Vancouver, Toronto, Ottawa et Montréal.M. Quaid a indiqué avoir été dévasté en apprenant que sa demande de résidence était refusée. Il craignait d'être séparé de sa femme, qui a obtenu sa citoyenneté grâce à son père canadien.«Vous avez réagi et vous n'avez pas fait appel de cette décision, vous n'êtes pas allé en Cour fédérale pour tenter de la faire renverser, a répondu Dianne Tordorf de la Commission de l'immigration. Vous vous êtes plutôt laissé désillusionner par le système et c'est à ce moment que vous avez décidé de ne plus vous rapporter (à l'ASFC).»Mme Tordorf juge que l'acteur présente un risque de fuite, mais que sa détention n'est pas nécessaire.Randy Quaid est le frère aîné de l'acteur Dennis Quaid. Il est aussi connu pour ses rôles dans «Independence Day» («Le jour de l'indépendance») et «National Lampoon's Vacation» («Bonjour les vacances»).