NOUVELLES
19/05/2015 17:19 EDT | Actualisé 19/05/2016 01:12 EDT

Portugal: une vidéo montre un policier qui bat un homme devant ses fils

LISBONNE, Portugal - Un policier qui a été filmé en train de battre un homme devant ses deux jeunes fils au Portugal fait l'objet d'une enquête pour abus de pouvoir.Selon des témoins et la vidéo, tout a commencé lorsque le policier a approché Jose Magalhaes, ses fils et son père, dimanche, à l'extérieur du stade Guimaraes, où le Benfica de Lisbonne venait de remporter la finale nationale.Lundi, M. Magalhaes a affirmé qu'il avait reçu la permission de quitter le stade avant les autres spectateurs parce que ses fils se faisaient écraser par la foule.Les images tournées montrent la famille près d'un mur bas, où un enfant est assis et boit de l'eau. Il y avait peu d'autres personnes dans les alentours, car la police gardait à l'intérieur du stade les fans de l'équipe rivale, pour éviter les bagarres dans les rues.Un agent interroge M. Magalhaes avant de frapper son père, puis de battre M. Magalhaes avec une matraque, pendant que son fils de neuf ans crie «Papa! Papa!».Un autre policier en tenue antiémeute et tenant un bouclier tient l'enfant à l'écart et tente de le prendre dans ses bras quand il se met à pleurer.Les images ont été captées par un caméraman pour la télévision Correio da Manha et diffusées en direct avant de faire le tour des réseaux sociaux, où elles ont attiré de nombreuses critiques à l'endroit de la police.M. Magalhaes s'est adressé aux journalistes lundi, à l'extérieur d'un palais de justice de Guimaraes où il a comparu. On ignore s'il sera accusé.Il a raconté que le policier lui avait demandé pourquoi il avait emmené ses enfants à un match de soccer où ils auraient pu ne pas être en sécurité. Il a répondu que la police devrait être plus inquiète des gens écrasés dans le stade, et c'est à ce moment que le policier l'aurait attaqué.Toujours selon Jose Magalhaes, le policier a dit au juge que l'homme avait craché sur lui, ce qu'il nie. M. Magalhaes a affirmé que la police avait été aimable de laisser sa famille sortir du stade plus tôt.L'équipe Benfica a annoncé qu'elle inviterait M. Magalhaes et ses fils à regarder le match final de la saison à son stade de Lisbonne la semaine prochaine et que les garçons iraient sur le terrain pendant la présentation du trophée de la ligue.Le club a par ailleurs critiqué ses fans qui ont lancé des bouteilles et des pierres sur la police, dimanche soir, durant des célébrations à Lisbonne. La police antiémeute est intervenue pour vider les rues du centre-ville.