NOUVELLES
19/05/2015 08:17 EDT | Actualisé 19/05/2016 01:12 EDT

Pays-Bas: Rabobank pas poursuivie en justice pour le scandale du Libor

La justice néerlandaise a estimé mardi que le parquet n'avait pas à poursuivre la banque Rabobank pour son implication dans le scandale de la manipulation de taux d'intérêts Libor et Euribor, une amende de 774 millions ayant déjà été payée.

Un groupe de clients, disposant de produits financiers liés à ces taux d'intérêts, estimait que cette amende, payée à quatre autorités financières dans trois pays, n'était pas suffisante et que la banque, son conseil d'administration et ses dirigeants devaient répondre de ces faits devant des juges.

"La banque a payé l'amende et les collaborateurs concernés, qui ne travaillent plus dans la banque, ont été poursuivis en justice à l'étranger", a rappelé le tribunal de La Haye dans un communiqué, confortant le parquet dans sa décision de ne pas poursuivre la banque et son personnel.

Rabobank avait versé 774 millions, dont 70 millions aux autorités néerlandaises, suite au scandale qui a également éclaboussé une vingtaine de grandes banques internationales.

Deutsche Bank est la dernière banque en date à payer les conséquences de cette affaire en acceptant fin avril de verser une amende de 2,51 milliards de dollars.

Taux central dans le monde de la finance, le Libor, fixé sur la base de taux communiqués à Londres par un panel de banques internationales, a une incidence sur des milliards de dollars de produits financiers, ainsi que sur les taux d'intérêt des prêts aux ménages et aux entreprises.

mbr/cjo/ndy/fpp

DEUTSCHE BANK