Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Les autorités algériennes tuent des extrémistes qui avaient planifié une attaque

ALGER, Algérie - Les autorités algériennes disent avoir exécuté mardi 21 extrémistes armés qui s'étaient rencontrés dans une forêt pour planifier une attaque dans la capitale, à Alger.Deux autres de ces combattants ont été capturés dans l'opération menée dans la forêt de Boukram à Boumerdès, à quelque 20 kilomètres d'Alger, selon un porte-parole qui a requis l'anonymat. Une douzaine de fusils d'assaut, trois lance-roquettes et des dizaines de bombes artisanales ont été récupérées sur place.Il s'agit de l'intervention des forces de sécurité la plus meurtrière depuis les dernières années en Algérie qui subit les attaques sporadiques de la filiale maghrébine du groupe extrémiste al-Qaïda.Les services de renseignements avaient informé l'armée de la tenue de la rencontre dans la forêt de Boukram, selon cette source liée à la gendarmerie de Boumerdès.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.