Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le président de SportAccord souhaite rencontrer Bach pour réparer les dégâts

LAUSANNE, Suisse - Un mois après avoir lancé une attaque cinglante à l'endroit du CIO, le président de SportAccord a révélé qu'il veut rencontrer Thomas Bach pour réparer les dégâts qui ont incité de nombreux sports à rompre leurs liens avec l'organisme qui chapeaute les fédérations internationales.Marius Vizer a déclaré qu'il a proposé une rencontre au président du CIO. Il a soutenu que cette réunion «doit être tenue pour le bénéfice et l'unité du mouvement sportif.»Vizer a également ajouté qu'il cherche à se réunir avec l'Association des fédérations internationales des sports olympiques d'été (ASOIF), qui représente les 28 sports aux jeux.Vizer a dit espérer «des discussions positives qui mèneront à des solutions concrètes.»L'ASOIF et 10 fédérations sportives ont coupé leurs liens avec SportAccord depuis le discours très critique de Vizer à Sotchi le mois dernier. Vizer avait alors qualifié le système du CIO de «dépassé» et prétendu que le programme de réforme de Bach était peu utile aux fédérations.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.