NOUVELLES
19/05/2015 11:19 EDT | Actualisé 19/05/2016 01:12 EDT

Le milieu sportif est en désarroi au Népal après les tremblements de terre

KATMANDOU, Népal - Un entraîneur sportif national respecté figure parmi les milliers de morts, piégé dans sa maison louée lors des tremblements de terre dévastateurs qui ont secoué le Népal.Le principal stade de football a été endommagé, avant de devenir un refuge de fortune pour les survivants déplacés. Les préparatifs de l'équipe nationale de cricket en vue d'un prochain tournoi international sont sérieusement perturbés. Et les championnats asiatiques d'haltérophilie, prévus à Katmandou en juillet, sont destinés à se dérouler ailleurs.Les deux récents tremblements de terre ont tué plus de 8300 personnes, et ils ont eu un impact dévastateur sur tous les aspects de la vie au Népal, y compris les sports.Le secrétaire général de l'Association de volley-ball du Népal, Jeetendra Bahadur Chand, a mentionné que le décès de l'entraîneur Keshav Lal Shrestha à Katmandou était «irréparable».«C'était un entraîneur dévoué et expérimenté, a dit Chand au sujet de Shrestha, qui a participé aux Jeux asiatiques de 1982 à New Delhi et il a été entraîneur pendant près de 30 ans. C'est une grande perte pour le sport au Népal.»Shrestha figurait parmi les huit personnes impliquées dans les sports qui ont été tués dans les tremblements de terre, selon Deepak Bista du Conseil national des sports, secrétaire du fonds de secours des joueurs.Le paralympien Jeet Bahadur Khadka et le très connu journaliste sportif Suman Bhomjan sont également parmi les victimes.La petite mais résiliente fraternité sportive nationale est déterminée à remettre les choses sur la bonne voie.Pubundu Dassanayake tente de préparer l'équipe nationale de cricket pour les qualifications du tournoi mondial Twenty20.«Nous n'allons pas abandonner, a-t-il dit. Le tournoi est vital pour l'avenir du cricket au Népal et nous avons l'intention d'aller en Inde pour les préparatifs.»Les tremblements de terre ont causé des dommages importants aux structures civiques et aux sites patrimoniaux, et les cicatrices sont également visibles sur les sites sportifs.Le terrain de cricket intérieur à l'Université Tribhuvan a subi des dommages, tandis que les murs entourant le Stade Dasharath, qui a accueilli le récent match de qualification de la Coupe du monde de football contre l'Inde, se sont effondrés.Les deux sites sont utilisés comme abris à l'intention des personnes déplacées par les tremblements de terre.La Ligue nationale de football a suspendu ses activités indéfiniment.Le président par intérim de l'Association de football du Népal, Lalit Krishna Shrestha, a précisé qu'il ne savait pas quand la ligue reprendrait ses activités parce que «nous avons eu des répliques à tous les jours.»Le Népal pourrait aussi perdre les droits d'accueillir les championnats asiatiques d'haltérophilie 2015, qui devaient se tenir à Katmandou du 24 au 30 juillet. La Fédération asiatique d'haltérophilie a indiqué que les championnats restent «à confirmer» et a encouragé les organisateurs népalais à accueillir plutôt ceux de 2016.La Fédération internationale a émis un communiqué plus tard, mardi, déclarant que les organisateurs locaux ont décidé d'annuler l'organisation des championnats.Le président du Comité olympique népalais, Dhruba Bahadur Pradhan, a toutefois souligné qu'il est important pour les athlètes et les entraîneurs de concentrer de nouveau leur attention à leur sport afin de les aider à surmonter les expériences traumatisantes.Pradhan a déclaré que le pays apprécie le soutien de l'étranger.Le Comité international olympique et la FIFA sont parmi les organisations sportives internationales qui ont offert un soutien.