NOUVELLES
19/05/2015 04:58 EDT | Actualisé 19/05/2016 01:12 EDT

Le célèbre agent soviétique Richard Sorge refait surface à Tokyo

Le légendaire espion soviétique Richard Sorge, célèbre pour avoir averti Staline en 1941 que l'Allemagne allait attaquer l'URSS, n'en finit pas de hanter Tokyo.

Un bouquiniste japonais a récemment découvert une lettre du ministre des Affaires étrangères nazi, Joachim von Ribbentrop, à Richard Sorge, journaliste allemand basé avant-guerre à Tokyo où il dirigeait un réseau d'agents secrets pour le compte de l'Union soviétique.

La lettre de von Ribbentrop, datant de 1938 et envoyée à l'occasion du 43e anniversaire de Sorge, salue son "éminente contribution" à l'ambassade d'Allemagne au Japon, a expliqué à l'AFP un responsable de la librairie Tamura Shoten, dans le quartier des antiquaires de Jimbo-cho.

Membre du parti nazi, Sorge travaillait alors comme attaché de presse à l'ambassade allemande à Tokyo.

Le bouquiniste a obtenu le document le mois dernier auprès d'un client qui ignorait la nature de la lettre, accompagnée d'une photographie signée du diplomate nazi.

La lettre d'anniversaire, qui sera mise prochainement aux enchères, n'a pas été écrite par von Ribbentrop mais par son secrétaire, a souligné le libraire.

Elle appuie toutefois les travaux des historiens selon lesquels les diplomates allemands accordaient une totale confiance à l'espion soviétique, un brillant analyste, amateur de femmes et buveur impénitent.

Né en Russie, Richard Sorge, devenu agent du Komintern, a fourni des informations cruciales avant et pendant la Seconde Guerre mondiale sur les intentions et les projets de l'Allemagne nazie et du Japon impérial.

Finalement démasqué et arrêté, il a été pendu à Tokyo le 7 novembre 1944.

hih-hg-agr/anb/cmr