NOUVELLES
19/05/2015 14:21 EDT | Actualisé 19/05/2016 01:12 EDT

L'ex-no. 2 de l'escouade Marteau, Éric Martin, s'est suicidé, dit le coroner

MONTRÉAL - L'ex-numéro deux de l'escouade Marteau, le capitaine Éric Martin de la Sûreté du Québec (SQ), s'est enlevé la vie, tranche le coroner dans un rapport rendu public mardi. Un suicide qui serait lié à la pression et aux responsabilités de ses fonctions au sein de l'organisation policière, est-il évoqué.Selon les analyses et l'enquête effectuée par le coroner Pierre Bélisle, l'homme qui a été le chef opérationnel de l'escouade est décédé par noyade et il s'agit d'un suicide.L'homme de 49 ans était disparu de sa résidence le 30 décembre 2013. Son corps a été retrouvé dans les eaux du Lac Saint-Pierre le 12 avril 2014.Rien ne permet de soupçonner l'intervention d'un tiers, indique le coroner dans le bref rapport de deux pages.Celui-ci rapporte que selon les témoignages des proches de M. Martin, la pression et les responsabilités qui accompagnaient ses hautes fonctions à la SQ ont «eu pour effet d'aggraver gravement sa santé, principalement sa santé mentale».Le père de famille avait pris un congé sabbatique de la SQ en 2013 et accepté un poste dans l'entreprise privée.Il avait tenté de mettre fin à sa vie à deux reprises, la dernière fois remontant au début de décembre 2013. Il avait ensuite été hospitalisé pour des soins psychiatriques du 7 au 27 décembre 2013. Peu après, le 30 décembre, il aurait quitté à pied son logement, sans manteau ni bottes. Personne ne l'a vu quitter sa résidence, ni aperçu par la suite. Il n'a pas laissé de message pour ses proches.Éric Martin avait été jusqu'en 2011 le numéro 2 de l'escouade Marteau, mise sur pied en octobre 2009 par le gouvernement québécois pour enquêter sur les allégations de collusion dans le milieu de la construction et les liens possibles avec le crime organisé.