NOUVELLES
19/05/2015 13:31 EDT | Actualisé 19/05/2016 01:12 EDT

Jane Fonda, Harvey Keitel, Michael Caine, trois gloires en compétition dans "Youth"

Trois gloires du cinéma mondial -Jane Fonda, Harvey Keitel et Michael Caine- plus de 200 ans à eux trois, sont réunies à l'écran par l'Italien oscarisé Paolo Sorrentino dans "Youth", présenté mercredi à Cannes.

- Jane Fonda (77 ans): La fille de l'acteur de légende américain Henry Fonda, est devenue un sex-symbol planétaire grâce à "Barbarella" en 1968, tourné par Roger Vadim, son mari à l'époque.

Cette blonde aux yeux d'azur a obtenu sa première nomination aux Oscars l'année suivante pour "On achève bien les chevaux" de Sydney Pollack.

Sa première statuette, elle l'obtiendra pour "Klute", en 1971, où elle incarnait une prostituée.

A la fin des années 60, elle devient presque aussi célèbre pour ses engagements politiques, à l'extrême gauche, que pour sa carrière. Elle fera scandale en militant contre la guerre du Vietnam, avant de se réinventer en reine de l'aérobic dans les années 80.

Continuant à tenir de grands rôles au cinéma, elle décroche un deuxième Oscar en 1979 pour "Le Retour", signé Hal Ashby.

A la fin des années 80, sa vie a pris un nouveau tour lorsqu'elle décide de mettre sa carrière entre parenthèses et d'épouser le magnat des médias Ted Turner, fondateur de la chaîne d'information CNN.

Elle reprendra le chemin des plateaux après son divorce, en 2001, renouant avec le succès grâce à des comédies populaires comme "Mère-fille, mode d'emploi".

Devenue septuagénaire, elle a renoué avec Broadway dans la pièce "33 Variations" avant de se plonger dans l'univers des séries télévisés avec un rôle récurrent dans "The Newsroom", puis dans "Frankie and Grace", l'une des productions de Netflix.

- Michael Caine (82 ans): Du personnage manipulateur du "Limier" au scientifique menteur d'"Interstellar", l'acteur anglais affiche plus de 120 films en sept décennies.

Maurice Joseph Micklewhite est né le 14 mars 1933 dans le sud de Londres, dans un milieu pauvre. Il parle avec l'accent "cockney", celui des classes populaires de Londres, qu'il conservera toute sa vie.

A 16 ans, il quitte l'école, puis il sert dans l'armée britannique un an en Allemagne et en Corée.

A son retour en Angleterre, il décide de devenir acteur. Cherchant un nom de scène, il découvre l'affiche du film "Ouragan sur le Caine" et adopte le nom du bateau comme pseudonyme en 1954.

En 1964, il perce avec "Zoulou", film d'aventure puis triomphe en 1966 dans "Alfie, le dragueur" qui lui vaut la première de ses six nominations aux Oscars.

En 1973, il est nommé pour l'Oscar du meilleur acteur pour son jeu dans "Le Limier" puis en 1984 pour son rôle dans "L'éducation de Rita".

En 1986, nouvel Oscar pour son rôle dans "Hannah et ses soeurs" de Woody Allen.

En 2000, il reçoit une nouvelle statuette pour son interprétation d'un docteur, faiseur d'anges dans un orphelinat, dans "L'oeuvre de Dieu, la part du diable", adapté d'un roman de John Irving.

La sixième nomination à Hollywood vient en 2003 avec "Un Américain bien tranquille" de Philip Noyce.

Il a été anobli en 2000 par la reine.

- Harvey Keitel (76 ans): L'acteur américain a tourné avec les plus grands réalisateurs.

Né de parents d'origine polonaise et roumaine, il a grandi à Brooklyn. Il arrête ses études à l'adolescence pour s'engager dans la marine. Une expérience à laquelle il mettra un terme pour étudier à l'Actor's Studio.

En 1997, le jeune Martin Scorsese lui confie son premier rôle au cinéma dans "Who's That Knocking at My Door?". C'est le début d'une longue collaboration. Le duo se retrouve pour "Mean Streets", avec Robert de Niro, ou "Taxi Driver" qui reçoit la Palme d'Or à Cannes en 1976.

La carrière d'Harvey Keitel commence à décoller mais ses mésententes avec des réalisateurs l'éloigneront des plateaux américains. il revient dans "La mort en direct" (1980) sous la direction du Français Bertrand Tavernier ou encore dans "La nuit de Varennes" (1982) de l'Italien Ettore Scola.

Les années 90 marquent son retour en grâce aux Etats-Unis. On le retrouve dans "Thelma et Louise" de Ridley Scott, "Bugsy" où il incarne le rôle du gangster Mickey Cohen, qui lui vaudra une nomination à l'Oscar et au Golden Globe.

Il enchaîne avec "Reservoir Dogs" de Quentin Tarentino qui lui offre le rôle du braqueur Mr White, "Bad Lieutenant" d'Abel Ferrara, "La Leçon de Piano" de Jane Campion ou encore "Pulp Fiction"...

as/fmi/fm