NOUVELLES
19/05/2015 11:04 EDT | Actualisé 19/05/2015 11:04 EDT

Il s'excuse 20 ans après avoir intimidé un camarade de classe

Instagram/Facebook

Il n'est jamais trop tard pour présenter ses excuses. La preuve avec l'histoire de ces deux anciens camarades de classe qui viennent de reprendre contact pour une raison assez particulière.

20 ans auparavant, Louie Amundson (à droite sur la photo) fréquentait la même école que ChadMichael Morrisette (à gauche) dans une petite ville en Alaska. Ce dernier était beaucoup malmené par les autres élèves, notamment en raison de son homosexualité, mais aussi à cause de sa petite taille. Une enfance difficile dont il fait part au site Mirror: "Je n'étais même pas capable de me rendre en classe sans être accompagné par un adulte ou par mes amis".

Il avait laissé tomber les cours à 15 ans pour rejoindre un nouvel établissement dans la ville de West Hollywood, à 3366 kilomètres de là. "Toute l'équipe de football me tyrannisait. Il ne s'agissait pas que des actes d'un seul, mais de six ou sept garçons qui me suivaient dans les couloirs, me harcelaient, m'insultaient et me menaçaient", a-t-il expliqué à nos confrères du HuffPost américain.

Une réconciliation émouvante via Facebook

Aujourd'hui âgé de 34 ans, ChadMichael a reçu un message sur Facebook auquel il ne s'attendait pas. Louie Amundson, désormais papa et pris de remords, a décidé de le chercher sur Internet et de lui présenter ses excuses:

"Salut Chad. J'ai récemment discuté avec ma fille de 10 ans au sujet des tyrans à l'école. Elle m'a demandé si j'avais déjà tyrannisé quelqu'un et malheureusement, j'ai dû lui répondre que oui. Ce qui m'est venu à l’esprit, c'est à quel point j'ai été méchant avec toi quand nous étions au lycée. Je voudrais m'excuser. Si nous habitions dans le même état, je serais venu m'excuser en face-à-face. Je ne sais même pas si tu te souviens de tout ça, mais moi si, et j'en suis désolé”.

Visiblement touché par cette initiative, le principal intéressé a répondu quelques jours plus tard:

"Je suis plutôt ému par ce message. Je te remercie et j'accepte tes excuses. En 20 ans, tu as été la seule personne à t'excuser pour m'avoir tyrannisé quand j'étais jeune. J'espère que tu peux fièrement expliquer à ta fille que tu t'es excusé pour tes actes, et que nous nous entendons bien. C'est incroyable à quel point 20 années passées et l'arrivée des enfants peuvent nous changer, n'est-ce-pas? Merci encore, et j'espère que tu tiendras tête aux tyrans chaque fois que tu en verras un".

Louie Amundson a donc préféré jouer la carte de l'honnêteté avec sa fille, réparant ainsi les erreurs de son passé... Mieux vaut deux décennies plus tard que jamais.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST