NOUVELLES
19/05/2015 12:05 EDT | Actualisé 19/05/2016 01:12 EDT

Deux dignitaires chrétiens jugés au Soudan pour crime contre l'Etat

Un tribunal soudanais a commencé mardi à juger deux pasteurs sud-soudanais inculpés notamment pour espionnage et crime contre l'Etat, et qui encourent la peine de mort ou la prison à perpétuité, selon leur avocat.

Yat Michael et Peter Yen avaient été arrêtés fin 2014 et début 2015 respectivement, lors de visites dans la capitale soudanaise Khartoum.

Le premier avait été arrêté à l'issue d'un prêche dans une église protestante.

Le procureur a demandé leur condamnation au premier jour de leur procès pour crime contre l'Etat et la Constitution, crime de haine, incitation à la haine ethnique, espionnage, et trouble à l'ordre public, a rapporté leur avocat.

"Leur mission est de prêcher la religion chrétienne, et il n'y a rien dans la loi soudanaise qui interdise cela", a plaidé ce dernier, Mouhannad al-Hussein.

Les deux prévenus, qui avaient comparu en soutane bleue, ont été ramenés à la prison à l'issue de l'audience.

Le Soudan du Sud est devenu indépendant du Soudan en 2011. La population sud-soudanaise est majoritairement chrétienne ou animiste, alors que celle du Soudan est pour la plupart musulmane sunnite.

ab-cnp/vl