NOUVELLES
19/05/2015 07:22 EDT | Actualisé 19/05/2016 01:12 EDT

Des inondations font au moins 58 morts en Colombie

BOGOTA - Le bilan de la crue éclair et de la coulée de boue qui ont soudainement balayé une ville colombienne alpine vers 3 h, heure locale, lundi matin, atteignait mardi 58 morts, tandis que les secouristes continuaient à chercher de nouvelles victimes.Les autorités ont prévenu qu'un nombre encore inconnu de gens manquent à l'appel dans la ville de Salgar, à environ 100 kilomètres au sud-ouest de Medellin.Les résidants ont été tirés de leur sommeil par un grondement sourd et les cris de leurs voisins, tandis que des maisons et des ponts plongeaient dans la rivière Libordiana. Les survivants ont tout juste eu le temps de rassembler leur famille.Des dizaines de personnes ont été évacuées par hélicoptère lundi, par crainte d'une nouvelle coulée de boue. Un camion de pompiers a été aperçu emportant plusieurs victimes dont les pieds nus dépassaient à l'arrière.Le président colombien Juan Manuel Santos, qui s'est lui-même rendu dans la ville pour superviser les opérations de secours, a affirmé que plusieurs enfants ont perdu leurs parents. Les corps des victimes devront être transportés à Medellin pour être identifiés. Alors que des pelles mécaniques commençaient à retirer les décombres, il s'est engagé à reconstruire les maisons détruites et à offrir un toit et de l'aide aux quelque 500 sinistrés.Le directeur des services nationaux d'urgence, Carlos Ivan Marquez, témoignait lundi soir d'un bilan de 58 morts et 37 blessés.L'inondation a détruit le système d'aqueduc de la ville. Même les secteurs les plus sécuritaires de la ville de 18 000 habitants auraient été touchés. L'électricité et d'autres services publics ont été interrompus dans toute la ville par mesure de précaution. Des poteaux électriques ont été abattus.Les autorités ont demandé à des bénévoles d'envoyer des vivres, de l'eau potable et des couvertures pour tenter de résoudre ce qu'ils qualifient d'urgence humanitaire.L'ancien président Alvaro Uribe, qui a grandi à Salgar, a annoncé sur Twitter qu'il se rendait sur place pour aider les sinistrés.La ville se trouve dans une des principales régions productrices de café du pays.