NOUVELLES
19/05/2015 05:24 EDT | Actualisé 19/05/2016 01:12 EDT

Blanchiment et terrorisme: graves négligences chez Nordea selon la Suède

Le régulateur financier en Suède a annoncé mardi des amendes pour les deux plus grandes banques du pays, Nordea et Handelsbanken, coupables de négligence face au blanchiment d'argent et au financement du terrorisme.

Nordea devra payer l'amende maximale, 50 millions de couronnes (5,4 millions d'euros), et Handelsbanken 35 millions de couronnes (3,8 millions d'euros), a indiqué l'Inspection du secteur financier sur son site internet.

La première ne prête aucune attention particulière au problème, selon le régulateur.

"Nordea ne suit pas les règles de lutte contre le blanchiment depuis plusieurs années. La banque n'a pas évalué les risques chez différents types de clients et dans certains cas même pas eu conscience qu'elle avait des clients à risque", a-t-il expliqué.

"Cela signifie que si des personnes souhaitaient blanchir de l'argent ou financer le terrorisme ils auraient eu de grandes chances de pouvoir le faire sans que Nordea ait la possibilité de s'en apercevoir. C'est très grave", a-t-il poursuivi.

Les manquements sont jugés moins criants chez Handelsbanken, qui, "dans certains domaines, a enfreint les règles de lutte contre le blanchiment".

"Les lacunes sont considérables et signifient que Handelsbanken a couru un risque élevé d'être utilisée par des personnes pour blanchir de l'argent ou financer le terrorisme", a déploré l'Inspection du secteur financier.

D'après le régulateur, "chaque année le blanchiment d'argent s'élève à plus de 100 milliards de couronnes" (10,7 milliards d'euros) en Suède.

hh/cbw/mml/jh

NORDEA BANK