Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Anderson Cooper se fait avoir par le nouveau site des fondateurs de «The Onion»

Pour sa défense... en fait, non. Pas de défense, Sérieux, Cooper.

Lundi après-midi, le journaliste de CNN Anderson Cooper a tweeté une réaction très sérieuse à propos d'une fausse nouvelle à son sujet, sans savoir que Clickhole est un site satirique de ceux à qui l'ont doit aussi The Onion.

Ummm... @Clickhole, as-tu inventé tout ceci? Je n'ai jamais dit cette citation et je n'ai jamais parlé aux diplômés 2015 de l'Université de New York.

Mais l'Internet a rapidement remis Cooper à sa place. Il a ensuite admis son erreur (sur Twitter).

J'aurais probablement dû vérifier ce qu'était @Clickhole avant. Wah, wah.

Maintenant, amis des médias, nous pensons qu'Anderson Cooper est assez connu pour éviter de reproduire ces erreurs. Il n'y a plus d'excuses!

Cet article initialement publié sur le Huffington Post États-Unis a été traduit de l’anglais.

INOLTRE SU HUFFPOST

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.