NOUVELLES
18/05/2015 12:41 EDT | Actualisé 18/05/2016 01:12 EDT

Pays-Bas: un médecin est accusé d'une faute professionnelle sans précédent

LA HAYE, Pays-Bas - Un neurologue néerlandais reconnu coupable l'an dernier d'avoir sciemment émis des diagnostics erronés souffre de lésions cérébrales depuis qu'il a été impliqué dans un accident de voiture il y a 25 ans, a prétendu lundi son avocat.L'ancien médecin Ernst Jansen Steur a écopé l'an dernier de trois ans de prison pour avoir annoncé à des patients qu'ils souffraient de maladies comme la sclérose en plaques ou encore la maladie d'Alzheimer, alors que cela était faux. Certains patients ont même été soumis à des traitements aux effets secondaires importants.Une patiente du docteur Steur s'est suicidée après avoir appris — incorrectement — qu'elle était en phase terminale.La sentence de trois ans de prison avait été portée en appel autant par les procureurs (qui réclamaient une peine deux fois plus lourde) que par les avocats du médecin.Au tout premier jour de l'audition de cet appel, l'avocat du docteur Steur, Peter Plasman, a annoncé que son client souffre de lésions cérébrales depuis un accident survenu il y a 25 ans, mais que le problème n'a été diagnostiqué que tout récemment.Au moins une victime du médecin a tourné cette affirmation en ridicule.Le docteur Steur a reçu un diagnostic de personnalité narcissique. Il avait aussi développé une dépendance aux analgésiques au moment où il a annoncé ses faux diagnostics.