NOUVELLES
18/05/2015 16:34 EDT | Actualisé 18/05/2016 01:12 EDT

Nouveaux records de clôture à Wall Street

Wall Street a conclu lundi une séance peu animée sur de nouveaux records, restant poussée par l'espoir de voir se poursuivre une politique d'argent facile en l'absence de nouvelles informations de poids.

Selon des résultats définitifs, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average a pris 0,14% pour terminer à 18.298,88 points et battre un nouveau record historique, après celui du 2 mars dernier à dix points de moins.

L'indice élargi S&P 500, considéré comme le plus représentatif par de nombreux investisseurs, a enregistré un troisième record en trois séances, gagnant 0,30% à 2.129,20 points.

Le Nasdaq, à dominante technologique, a pris 0,60% à 5.078,44 points.

La séance est restée calme, car "il ne semble pas qu'il y ait de vendeurs, donc on a cette dérive tranquille à la hausse", a commenté Mace Blicksilver, chez Marblehead Asset Management.

"Aussi longtemps que les taux d'intérêt sont à 0% on veut acheter des actions", a commenté pour sa part Charlie Bilello, chez Pension Partners.

Selon lui, les mauvaises statistiques parues la semaine dernière aux Etats-Unis, notamment la stagnation des ventes de détail et le recul du moral des ménages, ont repoussé à janvier 2016 la perspective d'une hausse des taux d'intérêt par la Réserve fédérale (Fed), du moins dans l'esprit des investisseurs.

De fait, un des responsables de la Fed a affiché lundi son souhait de continuer à soutenir l'économie avec des taux bas. "Je ne me sens pas assez en confiance pour commencer à relever les taux avant le début de l'année prochaine", a affirmé Charles Evans, membre votant du Comité monétaire de la Fed et président de l'antenne régionale de la Réserve fédérale (Fed) de Chicago.

"Peut-être que si on voit quelque chose de moins accommodant dans les minutes de la Fed mercredi (ndlr: le compte-rendu de sa réunion de la fin avril), on sera sous pression", a toutefois ajouté M. Bilello.

"Il reste beaucoup d'incertitudes sur l'état de l'économie mondiale", a commenté pour sa part Peter Cardillo, chez Rockwell Global Capital.

"Mais à moins qu'arrivent vraiment des nouvelles fondamentales, le marché va dériver toujours plus haut, avec de faibles volumes", qui pouvaient aussi s'expliquer par l'approche du long week end de Memorial Day, avec la journée en l'honneur des militaires morts au combat le 25 mai.

Le rendement des bons du Trésor à 30 ans est monté à 3,028%, contre 2,935% vendredi soir, signe d'une demande en baisse. Celui des bons à 10 ans a avancé à 2,233% contre 2,148% précédemment.

chr/jld/elm