NOUVELLES
18/05/2015 11:39 EDT | Actualisé 18/05/2016 01:12 EDT

Des négociants en pétrole victimes de fraude sur internet (rapport)

Plusieurs négociants en pétrole ont été victimes de fraudes sur internet et ont acheté de l'or noir nigérian qui en fait n'existait pas, a indiqué un cabinet de recherche sur les cyberattaques lundi.

Selon la firme Panda Security, une opération baptisée "Phantom Menace" a pris pour cible plusieurs négociants et compagnies dans le secteur du pétrole et, grâce à un système élaboré de faux contrats, leur ont fait payer pour une variété de pétrole nigérian pour laquelle elles n'ont jamais été livrées.

Cette variété, appelée Bonny light crude, est recherchée en raison de sa faible teneur en souffre. Elle était offerte à des prix "très concurrentiels", indique Panda dans un rapport.

Sur la foi de "documents faisant état de l'existence du produit", les acheteurs potentiels ont effectué des versements allant de 50.000 à 100.000 dollars. "Mais, une fois l'argent versé, ils ont eu une mauvaise surprise car le pétrole n'a jamais été livré", affirme Panda Security.

La firme affirme avoir identifié les auteurs de la fraude mais ne pas être en mesure de transmettre leurs noms aux autorités car aucun des acheteurs floués n'a encore déposé plainte.

Elle espère que la révélation de la fraude "contribuera à faire la lumière sur les dégâts potentiels découlant de cette fraude et encouragera les compagnies concernées à prendre les mesures nécessaires contre ceux qui l'ont commise".

rl/dw/jld/lo/sha