NOUVELLES
17/05/2015 21:14 EDT | Actualisé 17/05/2016 01:12 EDT

Des coups de feu entre gangs rivaux ont fait neuf morts au Texas

WACO, États-Unis - Neuf membres de gangs rivaux de motards sont morts, dimanche, dans une fusillade ayant éclaté dans un restaurant Twin Peaks de la ville de Waco, au centre du Texas.Le sergent de la police de Waco Patrick Swanton a affirmé qu'en plus des morts, 18 autres membres des organisations criminelles avaient été transportés à l'hôpital pour des blessures par balles et par arme blanche.La fusillade est survenue peu après midi dans le commerce adjacent à l'autoroute 35, qui était alors très achalandé.M. Swanton a indiqué que huit personnes avaient été déclarées mortes sur les lieux de la fusillade. Le décès de l'autre victime a été constaté à l'hôpital.Le sergent a expliqué que les membres des différents gangs s'étaient rencontrés pour discuter de leurs désaccords en outre sur les territoires de chacun et le recrutement, mais ils en sont rapidement venus aux coups. L'affrontement aurait commencé par un échange de coups de poing entre les membres des gangs, qui ont ensuite utilisé des chaînes, des couteaux et finalement leurs armes à feu. On ignorait dans l'immédiat la gravité des blessures.Le sergent a précisé que la police était au fait qu'environ cinq gangs rivaux devaient se rencontrer dans ce restaurant, et qu'au moins 12 policiers de Waco en plus d'agents de l'État étaient sur les lieux lorsque les violences ont débuté.Des policiers ont ouvert le feu sur des motards lorsque la fusillade s'est déplacée vers le stationnement qui était bondé. Les agents sur place ont arrêté trois personnes qui voulaient se faufiler à l'intérieur du restaurant pour défendre leurs camarades.Il y avait des centaines de membres de ces gangs dans le restaurant en plus de quelques clients, selon M. Swanton.«Il y a encore des corps dans le stationnement de Twin Peaks. Il y a des corps qui sont dispersés dans le stationnement du commerce voisin», indiquait M. Swanton.Une image des lieux montrait des dizaines de motocyclettes stationnées avec au moins trois personnes gisant au sol, qui semblaient arborer des vestes de motards. Un groupe de policiers discutaient à quelques mètres des victimes et d'autres personnes avec des vestes étaient à proximité.Les autorités ne savent pas ce qui a pu provoquer l'échange de tirs, mais M. Swanton et Abel Reyna, procureur du district du comté de McLennan, croient que les tensions entre les groupes rivaux étaient plus vives dans les derniers mois.«Apparemment, les gérants (de Twin Peaks) avaient accepté de les recevoir, alors nous n'avions pas de mot à dire à savoir s'ils pouvaient y être ou non», a précisé M. Swanton.La direction de Twin Peaks n'a pas rappelé l'Associated Press.