NOUVELLES
18/05/2015 11:46 EDT | Actualisé 18/05/2016 01:12 EDT

Costa Rica : l'aéroport international fermé quelques heures à cause du volcan

L'aéroport international Juan Santamaria, le plus important du Costa Rica, a dû être fermé lundi matin pendant plus de trois heures, affecté par la chute de cendres en provenance du volcan Turrialba, très actif ces derniers jours, ont indiqué les autorités.

Au total, dix vols au départ ont été annulés, tout comme quatre autres à l'arrivée, selon l'entreprise gestionnaire de l'aéroport, Aeris, face au risque que les cendres s'infiltrent dans les turbines des avions et leur causent des problèmes mécaniques.

Les cendres du volcan, situé à 80 kilomètres à l'est de l'aéroport, recouvraient lundi une grande partie de la vallée centrale du Costa Rica, dont la capitale San José.

L'activité du Turrialba, qui culmine à 3.340 mètres, s'est accrue depuis le 12 mars, après avoir été intermittente depuis 1996.

Le volcan a enregistré cinq éruptions entre dimanche après-midi et lundi matin, projetant dans les airs de grandes colonnes de fumée et de cendres, selon l'Observatoire volcanologique et sismologique de l'Université nationale.

Plusieurs volcans d'Amérique latine connaissent un regain d'activité ces derniers mois, dont le Telica au Nicaragua, le Fuego au Guatemala, le volcan Ubinas au Pérou et le Calbuco au Chili, ce dernier ayant provoqué l'évacuation de 6.000 personnes.

mas/meb/ka/mr