NOUVELLES
18/05/2015 13:49 EDT | Actualisé 18/05/2016 01:12 EDT

Climat: "après le dernier non viendra le oui" lors des négociations de Paris, estime Al Gore

L'ancien vice-président américain Al Gore a affiché lundi son espoir d'un accord mondial sur le climat lors des négociations de la conférence climat (COP 21) à Paris en décembre, affirmant qu'"après le dernier non viendra le oui".

"Le monde a de la chance que cette conférence soit organisée par la France, par le président, qui met tous ses efforts au service de cette cause pour qu'elle soit un succès", a déclaré le prix Nobel de la Paix dans la cour de l'Élysée, au terme d'une rencontre avec François Hollande.

"Au siècle dernier, un poète américain aurait pu écrire à propos de la série de conférences sur le climat lorsqu'il rédigea ces mots: +après le dernier non vient le oui+", a déclaré M. Gore, paraphrasant l'auteur Wallace Stevens.

"Et de ce oui dépend l'avenir du monde. Cette conférence sera celle où le monde dira oui à un accord pour réduire le réchauffement climatique", a poursuivi l'ancien vice-président américain, qui préside l'organisation non gouvernementale The Climate Reality Project, s'exprimant au côté de la ministre française de l'Écologie Ségolène Royal.

map/glr/er