NOUVELLES
18/05/2015 18:43 EDT | Actualisé 18/05/2016 01:12 EDT

Ban inquiet de la peine de mort imposée à l'ancien président égyptien Morsi

Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a de «sérieuses inquiétudes» face à la peine de mort imposée à l'ancien président égyptien Mohamed Morsi et 105 autres personnes.Le porte-parole adjoint de l'ONU, Farhan Haq, a rapporté lundi que M. Ban avait réaffirmé la position des Nations unies contre la peine de mort.Un tribunal égyptien a condamné Mohamed Morsi, qui dirigeait les Frères musulmans, et de nombreux autres à la peine capitale samedi, pour des évasions de prison massives en 2011, durant le soulèvement populaire qui a mené au renversement du président Hosni Moubarak.Farhan Haq a affirmé que M. Ban allait suivre de très près les procédures d'appel.D'après le porte-parole, le secrétaire-général veut que toutes les parties prennent les mesures nécessaires pour promouvoir la paix, la stabilité et la primauté du droit dans la région, et qu'elles évitent tout ce qui pourrait les menacer.