Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Rory McIlroy efface le record du parcours avec une carte de 61 et prend la tête

CHARLOTTE, États-Unis - Lorsque Rory McIlroy a calé un roulé d'une distance de huit pieds pour un oiselet au 13e trou, samedi, il s'est mis à penser qu'il pouvait signer une ronde de 59.McIlroy n'a pas atteint la cible visée, mais il a tout de même effacé le record du parcours de Quail Hollow grâce à score de de 61, 11 coups sous la normale samedi, et il occupe le premier rang après la troisième ronde du Championnat Wells Fargo.Après avoir inscrit neuf oiselets en dix trous, le numéro un mondial a poussé son coup de départ, frappé à l'aide d'un fer-7 au 17e trou, une normale-3, à la droite du vert et à 40 pieds de l'objectif. Il s'est contenté d'une normale, l'empêchant de réaliser son rêve.«J'étais un peu déçu de ne pas terminer comme je l'aurais souhaité, mais ce fut une grande ronde», a noté le Nord-IrlandaisMcIlroy a amorcé la journée à trois coups de Webb Simpson et de Robert Streb, et après deux normales pour amorcer la journée, il a réussi cinq oiselets en route vers un score de 31 sur le neuf d'aller. Il n'a pas ralenti la cadence en deuxième moitié de parcours, inscrivant six oiselets au fil des sept premiers trous.McIlroy a vite réalisé que la journée pourrait se prêter à des performances hors de l'ordinaire, après avoir remarqué que Justin Thomas avait joué 65, en matinée.«Je savais qu'il y avait une possibilité d'enregistrer de très bons scores — et je suis devenu plus combatif», a expliqué McIlroy.Le fait saillant de la journée est survenu au 14e trou, une normale-4 de 345 verges, où McIlroy a atteint le vert grâce à son coup de départ, un exploit qu'il réalisait pour la quatrième fois de sa carrière, plus que quiconque dans l'histoire du tournoi.«J'ai l'impression qu'il s'agit d'un terrain sur lequel je peux connaître beaucoup de succès», a-t-il noté.McIlroy, qui affiche un score cumulatif de 198, 18 coups sous la normale, tente de devenir le premier joueur à remporter ce tournoi pour la deuxième fois.McIlroy avait établi l'ancienne marque de 62 en 2010, année où il avait gagné le tournoi, et Brendon de Jonge l'avait égalée l'an dernier.«C'est drôle que ça soit de nouveau arrivé ici.»Simpson accuse un retard de quatre coups après avoir joué 68.Après avoir réussi un oiselet au 13e trou, Simpson a regardé vers le tableau des meneurs, croyant y voir son nom à égalité au premier rang. Il a été étonné de constater qu'il avait un retard de trois coups à combler.«J'ai affiché une mine du genre, 'Ah vraiment, sur ce terrain?'», a raconté Simpson.De son côté, Streb a dû se contenter d'une carte de 71, ce qui le laisse à sept coups du meneur.Phil Mickelson était au plus fort de la lutte jusqu'à ce qu'il ne commette un triple boguey au 18e trou. Il a complété la journée avec un score de 71, et il se trouve à dix coups de McIlroy.Mickelson avait inscrit un double boguey sur ce même trou jeudi.Six joueurs ont inscrit des scores de 59 lors de tournois officiels de la PGA. Le premier à réaliser le tour de force a été Al Geiberger à la Classique Memphis, en 1977. Les autres sont Chip Beck (1991), David Duval (1999), Paul Goydos (2010), Stuart Appleby (2010) et Jim Furyk (2013).

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.