Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Une première victoire signée Andrés Romero

L'Impact de Montréal a marqué trois buts en trois minutes en première demie et il en a récolté sa première victoire de la saison en MLS.

Le onze montréalais l'a emporté 4-1 contre le Real Salt Lake, samedi au stade Saputo.

L'Argentin Andrés Romero a su apporter toute la confiance nécessaire à ses coéquipiers pour atteindre l'objectif victorieux. Après la réussite du Belge Laurent Ciman dès la 18e minute de jeu, Romero a soulevé un ballon par-dessus la tête du gardien Nick Rimando à la 20e minute. Et ce même Romero remet ça une minute plus tard en saisissant un ballon tiré par Dominic Oduro qui venait de heurter le poteau droit de Rimando.

A 3-0, les Montréalais sont revenus de la pause un peu trop détendus. Leurs adversaires ont saisi l'occasion. Devon Sandoval a alors compté à la 47e minute pour le Real Salt Lake. Les minutes qui ont suivi ont été à la faveur du Real Salt Lake.

Mais à la 78e minute, Jack McInerney, nouvellement amené dans le match, a lancé une attaque rapide et Dilly Duka en a profité pour réussir son premier but et refroidir les ardeurs adverses.

C'est la quatrième fois depuis en entrée dans la MLS que l'Impact inscrit quatre buts dans un match.

L'Impact (1-3-2) a joué sans la présence sur le terrain de son entraîneur-chef Frank Kloppas, suspendu pour un match. Mauro Biello s'est chargé du travail sur les lignes de côté.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.