Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Montréal se penche sur l'interdiction des sacs de plastique

Primarita, Kayodic and Eric Setiawan." data-caption="Following early lunch crowd in Midtown Manhattan.Madison Ave., New York CityInspired by Primarita, Kayodic and Eric Setiawan." data-credit="moriza/Flickr">

Montréal envisage d'interdire les sacs de plastique, ce qui en ferait la première grande ville canadienne à adopter une telle mesure.

Le maire Denis Coderre est en faveur de l'interdiction mais veut que les consultations publiques, qui viennent de débuter, lui permettent d'obtenir une meilleure compréhension de la situation.

L'utilisation des sacs de plastique a grandement diminué au Québec grâce à des campagnes de sensibilisation et la vente de sacs au coût de cinq cents chez certains détaillants. Les Québécois utilisent environ un milliard de sacs de plastique par année, ce qui représente moins de la moitié de ce qui était utilisé il y a dix ans. Cette statistique pèsera lourd dans la balance du maire au moment de prendre sa décision, a-t-il dit.

L'Association canadienne de l'industrie des plastiques (ACIP), entre autres, aura l'occasion de partager ses inquiétudes avec la mairie au cours des consultations publiques. Selon Pierre Dubois, un consultant en développement durable avec l'ACIP, l'interdiction est "probablement la pire manière de résoudre les problèmes environnementaux" et créerait d'autres problèmes.

Les consultations à Montréal se font dans la foulée de débats similaires aux États-Unis. En octobre dernier, la Californie est devenue le premier État américain à adopter l'interdiction sur les sacs à usage unique après une longue bataille, qui est en partie responsable de l'intérêt de Montréal. Le règlement a toutefois été suspendu en février après qu'un groupe de commerce a rassemblé assez de signatures pour obtenir un référendum, en 2016.

Au Québec, les municipalités de Huntingdon et Deux-Montagnes ont interdit les sacs de plastique.

Les consultations continueront jusqu'en juin. Des recommandations seront déposées plus tard dans l'année.

INOLTRE SU HUFFPOST

15 ruelles vertes de Montréal

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.