Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le chef écossais du Parti travailliste britannique démissionne après la défaite

LONDRES - Le chef de la branche écossaise du Parti travailliste britannique a annoncé sa démission après la déconfiture du parti aux dernières élections générales, la semaine dernière, alors qu'il a cédé presque tous ses sièges aux nationalistes écossais.Jim Murphy fait partie des 40 députés ayant perdu leur siège au Parlement aux mains du Parti national écossais, un regroupement indépendantiste qui a raflé 56 des 59 sièges de l'Écosse à Londres.Le Parti travailliste n'a gardé qu'un siège en Écosse. Les conservateurs du premier ministre, David Cameron, ont gagné une majorité de votes.Âgé de 47 ans, M. Murphy a affirmé samedi qu'il remettrait sa démission le mois prochain afin que son successeur soit en poste pour l'été. M. Murphy a pris la tête du parti écossais il y a cinq mois.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.