Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le Canada blanchit les Tchèques 2-0, accède à la finale du Mondial de hockey

PRAGUE - Mike Smith a enregistré son deuxième jeu blanc consécutif samedi lorsque le Canada a défait la République tchèque 2-0 en demi-finale du Championnat du monde de hockey.Le gardien des Coyotes de l'Arizona a cependant refusé de prendre tout le crédit pour cette victoire.Smith, qui est indomptable dans ce tournoi, a effectué 23 arrêts contre les Tchèques et a propulsé les Canadiens vers le match de la médaille d'or dimanche. Taylor Hall et Jason Spezza ont touché la cible pour le Canada.«Je crois que nous avons offert une très bonne performance, et c'est ça l'important, a dit Smith. Nous avons disputé un match très serré, et nous avons très bien réagi.»L'équipe locale a démontré beaucoup d'intensité en début de rencontre, probablement inspirée par la foule, majoritairement composée de partisans tchèques très bruyants.«Smitty a été incroyable, a reconnu le défenseur canadien Tyson Barrie. Les Tchèques sont sortis très forts pendant les 10 premières minutes. Il nous a gardés dans le match«Il l'a fait depuis le début du tournoi. Il a été dominant, et nous sommes chanceux de pouvoir compter sur lui.»Smith a accordé seulement 11 buts lors des neuf premiers matchs du tournoi et affiche un taux d'efficacité de 93,1 pour cent — le troisième meilleur du tournoi derrière l'Américain Connor Hellebuyck et le Danois Sebastian Dahm.Le Canada a atteint la finale pour la première fois depuis 2009, et il croisera le fer contre le pays vainqueur du duel entre la Russie, championne en titre, et les États-Unis. Les représentants de l'unifolié convoitent un premier titre depuis 2007.Hall, un ailier gauche des Oilers d'Edmonton, a ouvert la marque à 8:40 de la première période après avoir accepté une pase précise de Jordan Eberle du coin droit de la patinoire. Il n'a eu qu'à pousser le disque au fond d'une cage béante, puisque le gardien tchèque Ondrej Pavelec était en retard sur le jeu.«J'ai simplement battu mon couvreur et Sid (Sidney Crosby) a fait tout un jeu pour que je me retrouve en échappée, a commenté Eberle. Je savais que j'avais un gars à ma hauteur et que Hallzy était derrière moi. Je me suis dit que si je plaçais la rondelle sur mon côté fort, alors Pavelec me suivrait et ça permettrait à Hallzy de se retrouver devant un filet désert. Ç'a marché, donc c'est bien.»Spezza a ensuite décoché un tir des poignets entre les jambes d'un défenseur tchèque pour battre Pavelec et doubler l'avance des siens, à 9:02 de la période médiane. Spezza mène le tournoi avec 14 points en neuf matchs, tandis que Hall et Eberle sont à égalité en deuxième place avec 12 points chacun.«Je crois que nous avons connu notre meilleur match ensemble, a confié Hall. Nous commençons à nous comprendre. Sid est un joueur tellement rapide, et il réalise des jeux à une vitesse ahurissante, alors il faut que ses partenaires de jeu soient à la hauteur. Je crois que nous commençons à nous ajuster.»La Russie et les États-Unis s'affronteront dans l'autre demi-finale, un peu plus tard samedi.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.