Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Findlay 25e et Brault 32e au Japon

Les triathlètes canadiens n'ont pas exactement dompté les éléments au Japon. L'Américaine Gwen Jorgensen, elle, a pris ses aises à l'étape de Yokohama des Séries mondiales de triathlon.

Jorgensen a bonifié sa fiche parfaite à quatre victoires en quatre courses cette saison, une neuvième victoire de suite.

Jorgensen, qui s'était absenté de l'épreuve sud-africaine, prend ainsi la tête du classement général. Elle a arrêté le chrono à 1 h 57 min 20 s, à 1 min 13 s de sa plus proche poursuivante, l'Australienne Ashleigh Gentle (1:58:33). Une autre Australienne, Emma Moffatt (1:59:03), a complété le trio de tête.

L'Albertaine Paula Findlay a été la meilleure Canadienne du jour. Elle s'est classée 25e en 2:00:47. La Québécoise Sarah-Anne Brault (2:02:17), de Lévis, a pris le 32e rang. Après 1,5 km de nage, 40 km de vélo et 10 km de course, elle avait 4:57 de retard sur la gagnante.

Gomez au sprint

Quatre fois champion du monde, l'Espagnol Javier Gomez a devancé l'Anglais Alistair Brownlee par 2 s. Gomez, auteur de sa première victoire en 2015, a franchi la distance en 1:47:00.

Mario Mola, un autre espagnol, s'est classé 3e (1:47:20).

Le meilleur Canadien a été le Manitobain Tyler Mislawchuk (1:48:59) qui s'est classé 21e. L'Ontarien Andrew Yorke s'est arrêté avant la course à pied.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.