DIVERTISSEMENT
15/05/2015 12:29 EDT | Actualisé 15/05/2016 05:12 EDT

«L'humour à mort»: Un documentaire sur Charlie Hebdo cherche des acheteurs à Cannes

Francois Durand via Getty Images
PARIS - SEPTEMBER 10: French producer Daniel Leconte (L) and his son actor Emmanuel Leconte pose at the premiere for Monsieur Max September 10, 2007 in Paris, France. (Photo by Francois Durand/Getty Images)

L'attaque terroriste contre le magazine satirique Charlie Hebdo continue de laisser planer une ombre sur la France, et sur le Festival de Cannes.

Une des oeuvres qui attire l'attention sur le marché du film du festival est un documentaire sur la publication intitulé L'humour à mort.

Le film de Daniel et Emmanuel Leconte se veut un hommage aux 11 membres du personnel du magazine qui ont été tués par des extrémistes. Six autres personnes ont été tuées au cours d'autres attaques reliées.

LIRE AUSSI:

»Festival de Cannes: la première montée des marches glamour de cette édition 2015

»Festival de Cannes 2015: Xavier Dolan chic en bleu

»Festival de Cannes: tapis rouge, robes couture, glamour et top modèles

»Le rideau se lève sur Cannes, entre rêve et réalité

L'attaque a été suivie d'une vague d'appuis envers le personnel du magazine, des gens d'un peu partout à travers le monde ayant adopté le slogan «Je suis Charlie». Le documentaire porte d'ailleurs le titre «I Am Charlie» dans sa version anglaise.

L'événement a également suscité un débat sur les limites de la liberté d'expression, certains ayant critiqué la décision du magazine de publier des caricatures du prophète Mahomet, qui ont offusqué plusieurs musulmans.

Les réalisateurs affirment que les journalistes de Charlie Hebdo «étaient sur la ligne de front d'un combat périlleux pour défendre ce qui fait de nous ce que nous sommes, à l'intérieur: la liberté d'expression, et plus encore, la liberté de rire».

La société parisienne Pyramide Films vend les droits du film à Cannes.Daniel Leconte avait déjà fait un film sur Charlie Hebdo intitulé «C'est dur d'être aimé par des cons» en 2008 et avait été poursuivi par des associations musulmanes pour discrimination. Il avait été projeté hors compétition à Cannes en 2008.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Les selfies des lecteurs de "Charlie Hebdo"