Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Twitter : Les réactions à la peine de mort imposée à Djokhar Tsarnaev

FILE - In this March 5, 2015 file courtroom sketch, Dzhokhar Tsarnaev, center, is depicted between defense attorneys Miriam Conrad, left, and Judy Clarke, right, during his federal death penalty trial in Boston.  Prosecutors rested their case against Tsarnaev on Monday, March 30, 2015, after jurors saw gruesome autopsy photos and heard a medical examiner describe the devastating injuries suffered by the three people who died in the 2013 terror attack. (AP Photo/Jane Flavell Collins, File)
FILE - In this March 5, 2015 file courtroom sketch, Dzhokhar Tsarnaev, center, is depicted between defense attorneys Miriam Conrad, left, and Judy Clarke, right, during his federal death penalty trial in Boston. Prosecutors rested their case against Tsarnaev on Monday, March 30, 2015, after jurors saw gruesome autopsy photos and heard a medical examiner describe the devastating injuries suffered by the three people who died in the 2013 terror attack. (AP Photo/Jane Flavell Collins, File)

La peine de mort imposée à Djokhar Tsarnaev, responsable avec son défunt frère des attentats du marathon de Boston, promet de faire jaser aux États-Unis, le pays ayant été gravement affecté par les bombardements d'il y a deux ans.

Au Québec, en France et ailleurs dans le monde francophone, un constat ressort déjà, si on se fie aux réactions sur Twitter. En général, les gens s'opposent à la peine de mort, et ne comprennent pas comment on peut encore, en 2015, exécuter un être humain, même si cette personne a commis un attentat terroriste. Toutefois, à travers ces voix, d'autres estiment que Tsarnaev a le sort qu'il méritait.

Voyez quelques-unes des réactions Twitter dans notre galerie.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.