NOUVELLES
14/05/2015 11:02 EDT

Revenu Québec a réalisé deux perquisitions dans les bureaux d'Uber Canada à Montréal

BARCELONA, SPAIN - JULY 01:  In this photo illustration, the app 'Uber' is launched in a smart phone on July 1, 2014 in Barcelona, Spain. Taxi drivers in main cities strike over unlicensed car-halling services. Drivers say that is a lack of regulation behind the new app.  (Photo Illustration by David Ramos/Getty Images)
David Ramos via Getty Images
BARCELONA, SPAIN - JULY 01: In this photo illustration, the app 'Uber' is launched in a smart phone on July 1, 2014 in Barcelona, Spain. Taxi drivers in main cities strike over unlicensed car-halling services. Drivers say that is a lack of regulation behind the new app. (Photo Illustration by David Ramos/Getty Images)

Revenu Québec a mené deux perquisitions dans les bureaux montréalais d'Uber Canada, jeudi.

Il y a des motifs raisonnables de croire que des infractions ont été commises à l'encontre des lois fiscales, indique le communiqué de presse.

Une vingtaine d'enquêteurs et d'informaticiens de Revenu Québec sont sur place pour recueillir des éléments de preuve relatifs à l'enquête en cours.

Les chauffeurs de taxi montréalais mènent une charge contre Uber depuis quelques mois. Certains sont même allés jusqu'à créer une escouade « anti-Uber » pour traquer leurs collègues qui arrondissent leurs fins de mois grâce à l'application.

Le maire de Montréal Denis Coderre s'est déjà prononcé contre Uber à de maintes reprises. Selon lui, il n'y a aucune place pour ce service dans l'offre de transport montréalaise.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

6 choses à savoir sur Uber