NOUVELLES
14/05/2015 10:17 EDT | Actualisé 14/05/2015 10:17 EDT

Italie : Trois Algériens s'enfuient d'un avion roulant sur la piste

An Airbus plane of German airline Lufthansa carrying onboard relatives of the Germanwings plane crash victims takes off from the Duesseldorf airport on March 26, 2015 in Duesseldorf, western Germany, en route to Marseille. Lufthansa is taking relatives of the plane crash victims to the site where the Airbus A320 of its Germanwings subsidiary crashed in Southern France en route from Barcelona to Duesseldorf on March 24, 2015, killing all 150 people on board.   AFP PHOTO / PATRIK STOLLARZ        (Photo credit should read PATRIK STOLLARZ/AFP/Getty Images)
PATRIK STOLLARZ via Getty Images
An Airbus plane of German airline Lufthansa carrying onboard relatives of the Germanwings plane crash victims takes off from the Duesseldorf airport on March 26, 2015 in Duesseldorf, western Germany, en route to Marseille. Lufthansa is taking relatives of the plane crash victims to the site where the Airbus A320 of its Germanwings subsidiary crashed in Southern France en route from Barcelona to Duesseldorf on March 24, 2015, killing all 150 people on board. AFP PHOTO / PATRIK STOLLARZ (Photo credit should read PATRIK STOLLARZ/AFP/Getty Images)

Trois jeunes Algériens se sont enfuis mercredi soir d’un avion qui s’apprêtait à décoller de l’aéroport de Rome-Fiumicino après avoir déclenché le gonflage des toboggans en actionnant l’ouverture des sorties de secours, a annoncé jeudi la police italienne.

Au cours de l’escale à Rome, ces jeunes gens en transit n’étaient pas descendus de l’appareil qui arrivait d’Alger et devait partir pour Istanbul.

« La police de l’aéroport de Fiumicino, alertée par la tour de contrôle, a entamé la recherche des trois passagers (qui...) se sont enfuis sur la piste de décollage », a expliqué un communiqué de la police. Mais les trois hommes se sont évanouis dans la nature.

Selon le site internet du quotidien Corriere della Sera, la police avait déjà recensé « une trentaine » de fuites similaires à l’automne : de jeunes Algériens prennent un billet pour Istanbul, où les conditions d’entrée leur sont plus simples que dans la zone Schengen, et s’enfuient de l’avion pendant l’escale à Rome.

En octobre, le parquet avait ordonné une enquête pour établir d’éventuelles défaillances dans le système de surveillance et déterminer si une organisation criminelle était derrière ces affaires.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Migrants rescapés en Italie (20 avril 2015)