DIVERTISSEMENT
14/05/2015 03:58 EDT | Actualisé 14/05/2015 06:30 EDT

EXCLUSIF - «Le triomphe de l'argent», le prochain film de Denys Arcand

ASSOCIATED PRESS
French-Canadian director Denys Arcand, whose latest film "The Barbarian Invasions" indirectly takes its title from the Sept. 11 attacks, poses for a photo Nov. 10, 2003, in Los Angeles. The film incorporates footage of the second plane hitting the World Trade Center followed by a historian's comparison of the attacks to the "barbarian invasions" that chipped away at the Roman Empire. (AP Photo/Nick Ut)

Denys Arcand retournera derrière la caméra pour réaliser son 13e film de fiction a appris Le Huffington Post Québec. Le réalisateur des Invasions barbares a confié qu’il travaillait sur le scénario de son prochain long métrage qu’il décrit comme un faux drame policier.

Intitulé Le triomphe de l’argent, titre encore provisoire, le nouveau film de Denys Arcand revisitera à sa manière le genre policier. «Ce sera un film policier, mais pas comme dans Crime et Châtiment, a-t-il confié lors d’une courte entrevue. Même s’il y aura bel et bien un crime et un châtiment.»

Alors qu’on pensait que son plus récent long métrage Le Règne de la beauté – malmené par la critique lors de sa sortie en 2014 – était son dernier film de sa carrière, le cinéaste de 73 ans semble avoir encore envie de raconter des histoires. «Je commence tout juste à écrire, a-t-il lancé en riant. À ce stade, je ne peux pas trop en raconter, mais je vais commencer le film par un hold up

Denys Arcand veut approfondir les relations qu’entretient l’être humain avec l’argent, vaste programme pour celui qui s’est fait une spécialité de décortiquer les maux de la société contemporaine. «L’argent est un sujet très symbolique de notre époque, n’est-ce pas?»

Sans s’avancer encore sur une date précise de tournage, il compte tourner le film à Montréal et au Québec. «Ce ne sera pas ailleurs. Je tourne toujours ici. Ce sera un petit film», a-t-il lâché.

En ce qui concerne le cinéma, le réalisateur ajoute qu’il veut prendre son temps préférant se consacrer à d’autres projets artistiques. «Je travaille beaucoup sur la mise en scène de mon premier opéra en collaboration avec les Violons du Roy et l'Atelier lyrique de l'Opéra de Montréal et qui sera présenté le 23 mai à la Maison symphonique.»

De plus, il prépare également la mise en place d’une exposition au Musée des beaux arts de Montréal. Le cinéaste s’est associé avec l'artiste visuel Adad Hannah pour créer une œuvre hommage autour de la sculpture de Rodin Les Bourgeois de Calais.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Films de la semaine - 8 mai 2015