NOUVELLES
13/05/2015 13:36 EDT | Actualisé 13/05/2016 01:12 EDT

Un Néerlandais est blanchi d'avoir aidé sa mère de 99 ans à mourir

LA HAYE, Pays-Bas - Un tribunal néerlandais a absous mercredi de toute responsabilité criminelle un homme qui a aidé sa mère de 99 ans à s'enlever la vie.L'affaire crée un précédent juridique dans un pays où l'euthanasie est déjà légale, quoique strictement encadrée.Les juges de la ville d'Arnhem ont estimé qu'Albert Heringa ne devrait pas être poursuivi en justice pour avoir fourni à sa mère, en 2008, suffisamment de comprimés pour qu'elle puisse mettre fin à ses jours.Le tribunal d'appel a expliqué que M. Heringa a eu à décider entre respecter la loi qui interdit le suicide assisté et se plier à une «obligation morale non écrite» en aidant sa mère qui souhaitait une «mort sans douleur, pacifique et digne».M. Heringa «ne pouvais rester les bras croisés et ne rien faire, en la regardant souffrir», a dit le tribunal. «Cela lui aurait causé un sentiment de culpabilité pour le reste de ses jours.»L'euthanasie est légale aux Pays-Bas depuis plusieurs années, à condition d'être effectuée par un médecin en respect avec des règles strictes, tandis que le suicide assisté par un proche est interdit.M. Heringa avait été reconnu coupable en 2013, mais le tribunal ne lui avait alors imposé aucune punition. Il avait quand même décidé de porter la décision en appel.Les partisans de l'euthanasie ont applaudi le nouveau jugement, qui pourrait lui-même être porté en appel par les procureurs.