NOUVELLES
13/05/2015 11:00 EDT | Actualisé 13/05/2016 01:12 EDT

Un incendie dans une usine des Philippines aurait fait des dizaines de morts

MANILLE, Philippines - Des dizaines d'ouvriers manquent à l'appel et pourraient avoir été tués quand un incendie a dévasté une usine de chaussures de caoutchouc en banlieue de Manille, la capitale des Philippines.Au moins trois corps ont été tirés des décombres mais aucun survivant n'a été retrouvé une fois les flammes maîtrisées, a dit Rex Gatchalian, le maire de la ville de Valenzuela au nord de Manille.Des proches rapportent 65 disparus, mais M. Gatchalian indique que seulement sept travailleurs ont pu échapper au sinistre. La situation demeure encore toutefois très nébuleuse et il n'a pas exclu que certains disparus soient sains et saufs.Un pompier qui s'est rendu au deuxième étage de l'usine a rapporté avoir vu plusieurs cadavres, dont certains qui avaient été complètement calcinés.M. Gatchalian a dit que l'incendie a probablement été provoqué par des travaux de soudure à l'entrée de l'usine. Les ouvriers se seraient alors réfugiés au deuxième étage, où ils ont été coincés.Des proches disent avoir reçus des textos d'employés prisonniers des flammes.La recherche de victimes a été interrompue quand des ingénieurs ont déterminé que la structure de l'usine était trop instable. Des travaux ont été entrepris pour la rendre plus sécuritaire mais on ne sait pas quand reprendront les fouilles.Le commissaire aux incendies Wilberto Rico Neil Kwan Tiu a dit que l'usine était dotée de plusieurs issues de secours mais que les employés ont probablement été asphyxiés par l'épaisse fumée noire.Le caoutchouc et les produits chimiques que contenaient l'usine sont hautement inflammables et ont contribué à la propagation rapide des flammes.