NOUVELLES
13/05/2015 13:56 EDT | Actualisé 13/05/2016 01:12 EDT

Spratleys: Washington cherche à contrer les revendications territoriales de Pékin

Les Etats-Unis pourraient chercher à contester les revendications territoriales chinoises dans les îles Spratleys en envoyant des navires ou des avions militaires à proximité immédiate des îlots semi-artificiels revendiqués par Pékin, selon des responsables américains mercredi.

Le Pentagone étudie différentes options, dont faire circuler des navires militaires dans les eaux territoriales des îlots occupés par Pékin (à moins de 12 milles de ceux-ci), et des navires de surveillance P-3 ou P-8 dans l'espace aérien de ceux-ci, a expliqué un responsable, confirmant des informations du Wall Street Journal.

Il s'agit de "démontrer la liberté de navigation" dans l'archipel, et de "rassurer les alliés" asiatiques des Etats-Unis, inquiets devant l'accroissement de l'emprise chinoise dans l'archipel, selon ce responsable.

"Nous n'avons jamais reconnu ces îles artificielles comme des revendications légitimes", a-t-il ajouté.

La Chine a d'ores et déjà dénoncé les intentions américaines, le ministère des Affaires étrangères chinois estimant mercredi que la "liberté de navigation ne veut pas dire que des navires ou avions militaires d'un pays peuvent délibérément entrer dans les eaux territoriales ou l'espace aérien d'un autre pays".

Les îles Spratleys sont un vaste archipel corallien de la mer de Chine méridionale s'étalant sur environ 410.000 kilomètres carrés. Elles sont situées sur un carrefour de routes maritimes vitales pour le commerce mondial et recèlent potentiellement des réserves d'hydrocarbures.

Les querelles de souveraineté sur ces îlots opposent la Chine, les Philippines, le Vietnam, Brunei, la Malaisie et Taïwan. Les pays de la région redoutent un coup de force du géant chinois sur l'archipel.

Les Etats-Unis ne prennent pas partie sur les questions de souveraineté, mais veulent garantir qu'elles ne seront pas tranchées par la force.

Les Chinois se sont lancés dans des travaux de grande ampleur pour assurer leur emprise dans l'archipel, en construisant de grands terre-pleins artificiels sur des récifs ou îlots.

ddl-lby/bdx