NOUVELLES
12/05/2015 20:32 EDT | Actualisé 12/05/2016 01:12 EDT

Soulagement chez le Lightning

Jon Cooper savait dès la fin du cinquième match que son équipe finirait bien par battre le Canadien. Non pas qu'il est un devin, mais il a senti un changement d'attitude dans son vestiaire.

Un texte de Antoine Deshaies

« J'ai vu dans les yeux des joueurs qu'on gagnerait. Les deux jours de congé nous ont fait grand bien. »

« Bien sûr qu'il y avait de la pression et bien sûr nous avons douté. C'est dans la nature humaine de le faire. Je savais que si on jouait un match parfait ce serait très dur pour Montréal de l'emporter. Nous avons joué un match quasi parfait. »

Quasi parfait malgré l'absence d'un des guerriers de l'équipe, Ryan Callahan. Comme il est si fréquent dans le monde du sport, son hospitalisation d'urgence a motivé l'équipe.

« Il a bien sûr été notre sujet de discussions avant le match parce qu'on savait qu'il ne jouerait plus de la série contre Montréal, explique Cooper. Ça été un élément de ralliement pour les joueurs. On ne voulait pas que saison prenne fin de cette façon. »

« Cette équipe m'a beaucoup impressionné, ajoute l'entraîneur-chef. C'est exceptionnel de la voir grandir depuis qu'on est ensemble. On a beaucoup appris contre Détroit et contre Montréal. »

Et elle continuera d'apprendre en finale de l'Est où le Lightning attend les Capitals de Washington ou les Rangers de New York qui disputeront un septième match mercredi.

Tampa se qualifie pour la finale de l'Est pour la première fois depuis 2011.

« Je n'ai jamais eu autant de plaisir à jouer au hockey qu'en finale de l'Est en 2011, a dit Steven Stamkos. J'espère que le résultat sera différent cette fois. Notre groupe est très résilient. »

« Avec un gardien comme Ben Bishop, on croit que tout est possible. On suivra le match de mercredi soir de près, » a conclu le capitaine. 

Il est vrai que Bishop a été excellent lors des matchs décisifs des deux séries du Lightning en cédant seulement une fois. 

« C'est bien, mais les joueurs devant moi ont beaucoup de mérite. On a joué notre meilleur match depuis le premier match de notre première série. J'espère que cette bonne performance nous aidera pour la suite. »

Les joueurs du Lighning auront congé mercredi.

Un congé bien mérité compte tenu qu'ils n'ont eu que 48 heures entre le septième match contre Détroit et le premier contre le Canadien.