NOUVELLES
13/05/2015 04:11 EDT | Actualisé 13/05/2015 04:23 EDT

Restauration: Robert Dépatie quitte la direction de Saint-Hubert après moins de six mois

PC

Moins de six mois après avoir été nommé à la tête du Groupe Saint-Hubert, Robert Dépatie démissionnera de son poste de président et chef de la direction le 12 juin, mais il ne quittera toutefois pas complètement l'entreprise.

Si des raisons de santé avaient officiellement motivé son départ à la direction de Québecor il y a un peu moins d'un an, M. Dépatie a cette fois-ci affirmé qu'il voulait retourner à la retraite afin de passer du "temps de qualité avec sa famille".

"Pendant cette même période de courte retraite, je me suis laissé convaincre d'accepter le défi (...) à titre de président et chef de la direction de Saint-Hubert", a-t-il fait savoir par voie de communiqué, mercredi.

M. Dépatie a indiqué avoir "mûrement réfléchi" depuis son arrivée aux commandes du Groupe Saint-Hubert.

Recruté en décembre dernier par le président du conseil d'administration Jean-Pierre Léger, M. Dépatie devait repositionner la chaîne de restauration afin de lui redonner un nouveau souffle.

"Je suis très attristé par la décision de Robert mais je la comprends et je l'accepte, a pour sa part expliqué M. Léger. Après seulement quelques mois (...) on sentait une énergie nouvelle porteuse de grandes promesses et de croissance."

M. Léger s'est toutefois réjoui de voir son dirigeant sortant accepter la présidence du conseil d'administration et siéger au comité de régie d'entreprise, de ressources humaines ainsi qu'au comité d'audit.

Il participera ainsi au processus de recrutement afin de dénicher le prochain dirigeant de la société québécoise. L'entreprise n'a toutefois pas fourni plus détails relativement aux démarches visant à trouver un nouveau dirigeant.

"Je perds peut-être un grand dirigeant, mais je gagne un président du conseil des plus compétents et digne de toute ma confiance", a indiqué M. Léger.

Lors de son embauche, M. Léger avait qualifié sa nouvelle acquisition de "visionnaire", ajoutant qu'elle serait en mesure de mener l'entreprise vers de "nouveaux sommets".

Nommé président et chef de la direction de Québecor en mai 2013, M. Dépatie, né en 1960, avait quitté ses fonctions environ un an plus tard, citant des raisons de santé.

Il n'était pas étranger au secteur du détail puisqu'il a oeuvré chez Heinz Canada ainsi que Planters/Le Marquis avant d'arriver chez Vidéotron - une filiale de Québecor (TSX:QBR.B) - en 2004.

Fondé en 1951, Groupe Saint-Hubert compte plus de 10 000 employés répartis dans deux divisions, soit la restauration ainsi que l'alimentation. De son côté, le réseau des rôtisseries Saint-Hubert comprend plus de 115 établissements au Québec, en Ontario et au Nouveau-Brunswick.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Les cinq PDG de sociétés d'État les mieux payés