NOUVELLES
12/05/2015 23:08 EDT | Actualisé 12/05/2016 01:12 EDT

Réfugiés: la Malaisie va détourner de ses côtes les bateaux de migrants

La Malaisie va dorénavant détourner de ses côtes les bateaux transportant des migrants venus de Birmanie ou du Bangladesh sauf s'il y a un danger imminent de naufrage, a indiqué un haut responsable des gardes-côtes mercredi.

"La politique a toujours été de les escorter en dehors des eaux malaisiennes après leur avoir donné les provisions nécessaires", a déclaré à l'AFP l'amiral Tan Kok Kwee de la marine malaisienne, sur l'île touristique de Langkawi.

Une politique également appliquée par l'Indonésie, qui a annoncé mardi avoir remorqué hors de ses eaux territoriales un bateau transportant des centaines de migrants, estimant que cela n'était "pas le problème" de Jakarta.

Ces derniers jours, plus de 1.000 migrants épuisés et affamés ont nagé jusqu'à Langkawi tandis que des centaines d'autres ont rejoint l'Indonésie voisine.

L'Asie du Sud-Est est confrontée depuis quelques jours à une crise sans précédent. La nouvelle politique répressive de la Thaïlande contre les filières d'immigration clandestine a perturbé cette traite d'êtres humains en cours depuis plusieurs années et laissé de nombreux bateaux, débordant de migrants, abandonnés en mer par les passeurs.

Les ONG et les organisations internationales craignent que des milliers de personnes, principalement des réfugiés Rohingyas, minorité musulmane considérée comme persécutée par l'ONU, soient maintenant piégés en mer sans eau et nourriture suffisante.

jsm-dma/tib/mf