NOUVELLES
13/05/2015 07:59 EDT | Actualisé 13/05/2016 01:12 EDT

Popp satisfait de sa récolte 2015

Comme il fallait s'y attendre, le directeur général Jim Popp était satisfait au lendemain du repêchage de la LCF et des neuf espoirs sélectionnés par les Alouettes de Montréal.

Un texte de Jean-François Chabot

Mercredi matin, Popp a parlé avec énormément de fierté de son tout premier choix, le demi-défensif Chris Ackie, des Golden Hawks de l'Université Wilfrid-Laurier.

Le patron des Alouettes cachait aussi mal son plaisir d'avoir mis la main, au 4e tour, sur le quart Brandon Bridge, un joueur qui selon lui n'a pas encore tous les automatismes, mais montre les habiletés et la vivacité d'un Doug Flutie.

Pas que des « locaux »

Deux joueurs des Carabins de l'Université de Montréal, le receveur Mikhail Davidson et le demi défensif Anthony Cody, ont été appelés par les « Moineaux ».

Popp a tout de même eu à expliquer pourquoi l'équipe avait ignoré le secondeur Byron Archambault, choisi au 2e tour par les Tiger-Cats de Hamilton.

Dans le même tour et parlant avant les Ti-Cats, les Alouettes lui ont préféré le secondeur Nick Shortill de l'Université McMaster.

« Nous y allons toujours en fonction de nos besoins. Je suis convaincu qu'Archambault aura une longue carrière dans la Ligue canadienne. Mais il faut aussi prendre en ligne de compte les critères physiques qui correspondaient le mieux à nos besoins immédiats », a expliqué Popp.

« Opter pour le joueur local n'est pas toujours la meilleure idée. Nous avons été à même de le constater dans le passé et nous en avons payé le prix. La pression de jouer ici est souvent très grande et tout le monde ne répond pas de la bonne manière. C'est pourquoi nous allons toujours sélectionner le meilleur joueur disponible à nos yeux », a renchéri Popp.

Le cas Chad Johnson

Peu utilisé au cours des derniers matchs de la saison ou dans les éliminatoires 2014, le receveur Chad Johnson ne semble plus figurer parmi les priorités de Jim Popp.

Interrogé à savoir si la vedette américaine faisait toujours partie des plans de l'équipe, Popp a eu cette réponse plutôt sèche.

« Je n'ai pas eu de contact avec lui et, pour tout vous dire, je n'ai pas vraiment eu le temps de me pencher sur son cas. Il est invité et attendu camp d'entraînement. S'il ne s'y présente pas, il sera suspendu. S'il est là, je m'attends à ce qu'il soit en grande forme et prêt à se battre pour son poste. »