NOUVELLES
13/05/2015 16:52 EDT | Actualisé 13/05/2016 01:12 EDT

Le Sénat résiste à la réforme du rôle des députés au sein de leur parti

OTTAWA - Le député conservateur Michael Chong soutient que ce serait une abomination si le Sénat s'avisait de torpiller son projet de loi qui accorderait aux élus plus de pouvoirs au sein de leur parti.Le député ontarien a déposé en avril 2014 un projet de loi d'initiative parlementaire visant à «renforcer les institutions démocratiques du Canada en rétablissant le rôle des députés».L'initiative accorderait notamment aux députés le pouvoir de suspendre ou de réintégrer des collègues de leur caucus, et d'exiger un vote de confiance pour le chef de leur parti. Par ailleurs, le chef ne jouirait plus d'un droit de veto sur le choix des candidats dans les circonscriptions.Le projet de loi a été adopté en mars dernier par une très large majorité de députés des trois principaux partis à la Chambre des communes, mais il fait maintenant face à une opposition farouche au Sénat — notamment du caucus conservateur lui-même.Le député Chong demande maintenant à tous les Canadiens qui appuient son projet de loi d'écrire au sénateur de leur région afin de l'encourager à voter en faveur de l'initiative.