NOUVELLES
13/05/2015 18:04 EDT | Actualisé 13/05/2016 01:12 EDT

La Bourse de Toronto clôture en baisse pour une troisième séance consécutive

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé en baisse mercredi pour une troisième séance consécutive, pendant que les marchés new-yorkais restaient stables après la publication de données décevantes au sujet des ventes des détaillants le mois dernier, qui ont jeté une ombre sur la vigueur présumée de la reprise économique américaine.L'indice S&P/TSX du parquet torontois a retraité de 62,43 points à 14 980,72 points, après avoir perdu près de 127 points lors des deux dernières séances, incluant plus de 109 points mardi.Entre-temps, le dollar canadien s'est apprécié de 0,35 cent US à 83,56 cents US.Cependant, il sera difficile pour le huard de garder cette altitude, a estimé le chef des investissements de BMO Gestion mondiale d'actifs, Paul Taylor, particulièrement si le récent raffermissement des cours du pétrole au-dessus de la barre des 60 $ US n'est qu'un soubresaut sans conséquence, comme l'estiment plusieurs observateurs.La devise canadienne pourrait reculer vers les 75 cents US d'ici mars prochain si les prix du pétrole repartent à la baisse, a expliqué M. Taylor.Sur Wall Street, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a retraité de 7,74 points à 18 060,49 points, après avoir cédé près de 123 points ces deux derniers jours. L'indice élargi S&P 500 a glissé de 0,64 point à 2098,48 points, tandis que l'indice composé du Nasdaq a gagné 5,50 points à 4981,69 points.Le département américain du Commerce a indiqué mercredi que les ventes des détaillants américains étaient restées inchangées en avril, après avoir progressé de 1,1 pour cent en mars. Les chiffres du mois dernier étaient inférieurs aux attentes des analystes.Le rapport sur les ventes au détail soulèvait aussi la possibilité que les difficiles conditions hivernales ne puissent pas expliquer à elles seules les chiffres décevants des derniers mois sur les dépenses des consommateurs, puisque le rebond printanier anticipé ne semble pas s'être matérialisé.À la Bourse des matières premières de New York, le cours du lingot d'or a avancé de 25,80 $ US à 1218,20 $ US l'once, profitant du recul du billet vert américain ainsi que d'un mouvement des investisseurs vers les valeurs refuges, en attendant la conclusion entente entre la Grèce et ses créanciers, pendant que les craintes de défaillance gagnent en importance.Le secteur aurifère du parquet torontois a pour sa part avancé de 2,03 pour cent, ce qui représentait le meilleur gain du TSX mercredi. Le deuxième plus important gain a été celui de 0,71 pour cent du secteur des matériaux, qui regroupe aussi les titres de plusieurs sociétés aurifères du parquet torontois.Le prix du pétrole brut a quant à lui perdu 25 cents US à 60,50 $ US le baril à New York, pendant que le secteur de l'énergie torontois reculait de 0,61 pour cent.Les secteurs de l'industrie et de la santé de la Bourse de Toronto ont affiché les deux pires pertes de la séance, avec des déclins respectifs de 1,19 pour cent et 1,89 pour cent.