NOUVELLES
13/05/2015 10:30 EDT | Actualisé 13/05/2016 01:12 EDT

L'ex porte-parole du Pentagone devient celui du département d'Etat

L'ancien porte-parole du Pentagone, le contre-amiral John Kirby, a été désigné officiellement comme porte-parole du département d'Etat, l'un des postes les plus en vue de la diplomatie américaine, a annoncé mercredi son patron John Kerry.

Cette nomination avait déjà été dévoilée en avril après le départ de la précédente porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Jennifer Psaki, partie diriger la communication de la Maison Blanche.

Dans un communiqué, le secrétaire d'Etat John Kerry a assuré que John Kirby, qui a dû démissionner de la Marine pour retrouver un statut de civil, était la "personne parfaite pour aider à raconter au monde l'histoire de l'Amérique".

De fait, le porte-parole du département d'Etat est le visage et la voix de la politique étrangère américaine au quotidien, via le point de presse diffusé à la télévision et sur internet, les nombreuses interventions dans les médias et les incessants voyages à l'étranger de M. Kerry toujours accompagné de son équipe de communication et de quelques journalistes accrédités.

M. Kirby "comprend parfaitement les médias (et) a toujours gravité de manière intuitive et instinctive autour de la diplomatie", a encore loué John Kerry.

John Kirby a été le porte-parole respecté du Pentagone de décembre 2013 jusqu'à février dernier. Il avait quitté ses fonctions à l'arrivée du nouveau ministre de la Défense Ashton Carter, qui voulait qu'un civil dirige le porte-parolat.

Au département d'Etat, le poste de porte-parole intérimaire est occupé pour l'instant par Marie Harf, dont John Kerry a salué le "travail extraordinaire" notamment dans la "stratégie de communication dans les négociations avec l'Iran".

Comme c'était le cas pour Mme Psaki, Mme Harf a été raillée sur les réseaux sociaux et notamment par des médias russes. Des attaques que les deux jeunes femmes ont mises sur le compte du "sexisme".

nr/bdx