NOUVELLES
13/05/2015 05:18 EDT | Actualisé 13/05/2016 01:12 EDT

Fusillade en Afghanistan: au moins trois morts, les assaillants retranchés dans une mosquée

Au moins trois personnes ont été tuées mercredi dans une fusillade entre la police et des assaillants armés qui se sont retranchés dans une mosquée à Lashkar Gah, dans le sud de l'Afghanistan, a-t-on appris auprès de responsables locaux.

"Deux assaillants armés de lance-roquettes et de fusils d'assaut ont essayé d'entrer dans les bureaux du gouverneur, mais en ont été empêchés par la police", a dit à l'AFP un responsable des forces de l'ordre à Lashkar Gah, capitale de la province du Helmand, qui a souhaité garder l'anonymat.

Une autre source locale a confirmé à l'AFP la mort de trois personnes, dont le chef du conseil des oulémas du Helmand, une assemblée religieuse régionale, mais ce bilan pourrait encore s'alourdir.

Mais selon Enayatullah Ghafari, chef des services de santé de la province du Helmand, "six corps", dont ceux de deux policiers, ont été transportés à l'hôpital de Lashkar Gah, où huit blessés ont aussi été hospitalisés.

Les assaillants se sont retranchés dans une mosquée, près des bureaux du gouverneur, d'où ils échangeaient des tirs avec les forces de l'ordre, selon les mêmes sources.

L'attaque, entamée en milieu de matinée et qui n'avait pas été revendiquée à la mi-journée, s'inscrit dans un contexte de combats quasi-quotidiens entre les talibans et les forces gouvernementales.

Depuis le départ de l'essentiel des troupes de combat de l'Otan en décembre, les forces de sécurité afghanes affrontent désormais seules les insurgés talibans. Seule une force résiduelle de quelque 12.500 hommes est restée en Afghanistan sous la bannière de l'Otan pour assurer la formation de l'armée afghane.

emh-emp/gl/at