NOUVELLES
13/05/2015 19:52 EDT | Actualisé 13/05/2016 01:12 EDT

Dick Pound est déçu que l'AMA n'ait pas été plus sévère envers Nicklas Backstrom

MONTRÉAL - L'Agence mondiale antidopage (AMA) a été trop clémente à l'endroit du hockeyeur suédois Nicklas Backstrom, qui a échoué un test antidopage lors des Jeux d'hiver de 2014 à Sotchi.C'est du moins ce qu'a laissé sous-entendre le Canadien Dick Pound, un ancien président de l'Agence, alors qu'il participait à une rencontre du Conseil de fondation de l'AMA, mercredi.Pound, qui avait causé une certaine controverse en 2005 en affirmant que le tiers des joueurs de la Ligue nationale de hockey utilisaient des substances interdites, s'est dit déçu qu'un athlète ayant subi un test positif puisse «se promener avec une médaille d'argent». Selon Pound, l'AMA a échoué en n'allant pas plus loin dans ce dossier.Backstrom a été exclu de la finale pour la médaille d'or, contre le Canada, après qu'un test mené à l'issue du match des quarts de finale de la Suède, contre la Slovénie, eut révélé la présence de pseudoéphédrine.Le joueur de centre des Capitals de Washington avait dit avoir informé, au préalable, les responsables des tests antidopage qu'il utilisait un médicament contenant le produit en question, parce qu'il combattait un problème avec ses sinus. Il avait ajouté qu'il n'avait auparavant jamais subi de tests positifs. Les Suédois n'ont pas apprécié avoir été informés de la décision quelques heures avant le match, qu'ils ont perdu 3-0.Backstrom a laissé tomber l'appel qu'il avait logé, après la conclusion d'une entente tripartite entre le Comité international olympique, l'AMA et la Fédération internationale de hockey sur glace. En vertu de cette entente, Backstrom n'a reçu qu'une réprimande et a été lavé de toute accusation de dopage. Backstrom a reçu sa médaille d'argent en août.«Voilà un individu qui subit un test positif pendant le tournoi olympique et qui, on ne sait trop comment, reçoit une médaille une fois que la poussière est retombée. Je ne comprends pas. Nous n'aurions probablement pas dû prendre part à cette entente», a fait remarquer Pound.