NOUVELLES
13/05/2015 02:46 EDT | Actualisé 13/05/2016 01:12 EDT

Chine: jour férié pour commémorer la capitulation du Japon en 1945

La Chine a annoncé mercredi que le jour de célébration du 70e anniversaire de la capitulation du Japon lors de la Deuxième guerre mondiale serait férié, Pékin devant organiser ce même 3 septembre un grand défilé militaire.

Cette décision confirme que le régime communiste chinois entend donner une ampleur et une solennité inédites à cette commémoration au moment où les relations entre les deux voisins asiatiques sont particulièrement dégradées.

La mesure vise à assurer "une large participation de la nation tout entière" dans les cérémonies d'anniversaire, au niveau central et régional, a indiqué le gouvernement sur son site internet.

Le statut du 3 septembre a été officiellement rehaussé deux fois en quinze mois, devenant jour de commémoration nationale, puis désormais jour férié. Le 3 septembre 1945 correspond au lendemain de la signature des actes de capitulation des forces nippones.

Le 3 septembre 2014, une cérémonie à Pékin avait déjà rassemblé la totalité des plus hauts dirigeants du pays, ainsi que des centaines d'écoliers, de soldats, d'anciens combattants et de membres des minorités ethniques sur l'esplanade du "Musée de la Guerre de résistance du peuple chinois contre l'agression japonaise".

Et, cette année, la Chine organisera sa première grande parade militaire depuis 2009, l'un des objectifs étant d'"impressionner le Japon", selon un commentateur cité dans le Quotidien du peuple, l'organe du Parti communiste chinois (PCC).

Ce type de commémoration permet à Pékin, qui reproche à Tokyo de refuser d'admettre l'ampleur de ses crimes de guerre, d'associer ce contentieux historique aux différends territoriaux qui opposent les deux pays.

Pékin et Tokyo se disputent la souveraineté de territoires inhabités en mer de Chine orientale, les îles Senkaku, administrées par le Japon, mais revendiquées par la Chine sous l'appellation Diaoyu.

bdh-seb/ple/jh