NOUVELLES
12/05/2015 01:23 EDT | Actualisé 12/05/2016 05:12 EDT

Victoire en solo de Formolo

L'Italien Davide Formolo (Cannondale-Garmin) a remporté en solitaire la quatrième étape du Tour d'Italie, mardi, à La Spezia.

L'Australien Simon Clarke (Orica-GreenEdge), 2e de l'étape à 22 secondes du vainqueur, a ravi le maillot rose à son compatriote et coéquipier Michael Matthews, meneur depuis le début de la course samedi.

Le Vénézuélien Yonattah Monsalve a suivi en 3e place.

L'épreuve de 150 km, au départ de Chiavari, a été animée de bout en bout.

Sur un parcours escarpé, dans la région des Cinque Terre, l'Italien Fabio Aru est passé à l'attaque. De ses rivaux directs, seuls l'Espagnol Alberto Contador et l'Australien Richie Porte ont pu l'accompagner.

Le peloton principal s'est désintégré à l'approche des 50 derniers kilomètres pour se réduire à une vingtaine de coureurs sous l'impulsion soutenue de l'équipe Astana d'Aru. Un rythme que Matthews n'a pu maintenir. Ça en était alors fait de son maillot rose.

À l'avant, attaques et contre-attaques se sont enchaînées dans une échappée-fleuve regroupant initialement 27 coureurs parmi lesquels le Tchèque Roman Kreuziger.

L'écart a culminé à 9 minutes avant de baisser brutalement dans le final. Aru a encore accéléré dans la dernière difficulté, à une douzaine de kilomètres de l'arrivée et il a rejoint l'échappée.

Sauf que Formolo s'en était extrait quelques instants plus tôt. À sa deuxième saison chez les professionnels, l'Italien de 22 ans a enlevé son plus grand succès.

Clarke, lui, s'est emparé du maillot rose pour sa première participation au Giro. Au classement général, il devance son coéquipier colombien Esteban Chavez de 10 secondes et Kreuziger de 17 s.

Mercredi, la cinquième étape, longue de 152 kilomètres, partira de La Spezia pour arriver en Toscane au col de l'Abetone, après une ascension finale de 17,3 km (à 5,4 %).

Plus de détails à venir.