POLITIQUE
12/05/2015 11:44 EDT | Actualisé 13/05/2015 12:13 EDT

Élections fédérales 2015: les conservateurs boudent les débats organisés par Radio-Canada, CTV, Global (VIDÉO)

OTTAWA – Le premier ministre Stephen Harper a rejeté l’offre du consortium des médias – formé de CBC/Radio-Canada, CTV et Global News – qui organisent quatre débats avec les chefs des principaux partis en vue de l’élection.

Dans une lettre envoyée aux médias, mardi, le porte-parole conservateur Kory Teneycke a expliqué que Harper prendra part au débat de la chaîne TVA ainsi que celui de Maclean’s et de son propriétaire Rogers Communications, et est ouvert à prendre part à un autre débat en français et deux autres en anglais.

Les chaînes de télévision sont libres de gérer leurs propres initiatives, mais le Parti conservateur ne participera pas aux débats du consortium, a-t-il ajouté.

« Nous ne participerons à aucun. C’est un Non ferme, a commenté Teneycke. Nous avons beaucoup d’autres offres de médias crédibles. »

Dans une entrevue avec Global News, le porte-parole, qui s’avère aussi être l’ancien vice-président de Sun News, a accusé les trois stations de télévision principales de croire que « tout leur est dû » et d’exclure les autres organisations. Il a dit que le monde des médias avait changé et que le consortium n’était plus « obligatoire » pour diffuser des débats.

Le NPD, le PLC et le Parti vert ont répondu à cette nouvelle en accusant les conservateurs de changer les règles à leur convenance.

« Je crains que les conservateurs n’essaient de contrôler le nombre de débats et qui y participe », a dit la directrice de campagne du NPD Anne McGrath.

Le porte-parole libéral Olivier Duchesneau croit quant à lui que les conservateurs ne veulent pas que la « majeure partie des Canadiens » entende Harper.

« Les partis politiques et diffuseurs ne devraient pas être en mesure de choisir leurs débats sur une base ad hoc », a-t-il dit.

La chef du Parti vert, Elizabeth May, a affirmé que ce refus est une « tentative » de Harper pour « fragmenter l’audience ».

Le consortium des médias a récemment invité May aux débats des chefs, ainsi que le chef du Bloc québécois Mario Beaulieu au débat en français seulement.

En 2011, plus de 10 millions de Canadiens ont écouté les débats en anglais et ils étaient plus de quatre millions à écouter celui en français, à la télévision et sur le web.

Cet article initialement publié sur le Huffington Post Canada a été traduit de l’anglais.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Day In The Life Of Stephen Harper