DIVERTISSEMENT
11/05/2015 11:02 EDT | Actualisé 12/05/2015 12:22 EDT

«30 vies»: Denis Bouchard, à un pas de la retraite (ENTREVUE/VIDÉO)

Le nouveau professeur de 30 Vies - Page officielle est Denis Bouchard!

Posted by ICI Radio-Canada Télé on 11 mai 2015

Denis Bouchard sera la tête d’affiche de 30 vies à l’automne 2015. Ce nouveau professeur, Jean-François Mailloux, sera en charge du «projet intégrateur», un programme de 5e secondaire qui permet aux étudiants finissants de réaliser un projet combinant la somme de tous les apprentissages acquis dans les cinq années précédentes.

Jean-François Mailloux, qui a enseigné toutes les matières pendant sa carrière, dispensera des cours magistraux, offrira des séances de mentorat et évaluera l’évolution des projets de ses élèves, avec un réel enthousiasme et un investissement sincère.

Évidemment, la question était sur toutes les lèvres, lundi, en rencontre de presse : Denis Bouchard, alias Jean-François Mailloux, sera-t-il le dernier professeur de 30 vies?

La réponse? Peut-être. Fabienne Larouche est encore indécise face à l’avenir de sa quotidienne radio-canadienne. Chose sûre, 30 vies sera en ondes à l’automne 2015 et à l’hiver 2016. Il n’est pas impossible que Denis Bouchard tienne le fort pendant deux saisons consécutives, comme Marina Orsini l’avait fait à l’hiver et à l’automne 2011. Mais ce n’est pas certain non plus.

On ne sait pas davantage si 30 vies se poursuivra au-delà de l’an prochain. Bref, l’auteure et productrice aura bien des décisions à prendre dans les prochains mois mais, au final, quoi qu’il advienne, Fabienne Larouche pourra se vanter d’avoir signé 20 ans de téléromans quotidiens en début de soirée à Radio-Canada, d’abord avec les 15 ans de Virginie, de 1996 à 2010, puis avec l’épopée 30 vies, qui aura duré au moins cinq ans.

Indice que le chant du cygne approche, on abordera le douloureux thème de la retraite dans ce dixième opus de 30 vies, alors que Jean-François Mailloux aura maille à partir avec Pierre Champagne (Rémy Girard), directeur de l’école du Vieux-Havre, un bon ami à lui, qui insiste pourtant pour que Jean-François, à l’approche de la soixantaine, tire sa révérence et laisse sa place aux plus jeunes. Au grand dam du principal intéressé, qui brûle encore de passion pour son métier.

«Ce n’est pas métaphorique, mais presque», a déclaré Fabienne Larouche avec beaucoup d’émotion, lundi, laissant ainsi entendre qu’elle met la table pour sa propre sortie. Sortie de 30 vies, s’entend, parce que l’hyperactive créatrice a encore bien du pain sur la planche avec sa boîte Aetios, qui peaufine présentement deux nouveautés très attendues, les séries Blue Moon et Ruptures, et qui avait déjà annoncé avoir d’autres idées comme auteure.

Bienveillante fermeté

Denis Bouchard s’est préparé activement pour rendre justice non seulement au personnage de Jean-François Mailloux créé par Fabienne Larouche, mais aussi à tous ces gens qui exercent le métier de professeur avec cœur et dévouement. Il s’est notamment promené dans des polyvalentes pour se familiariser avec la réalité du milieu scolaire, et se dit très sensible au désarroi des enseignants plus âgés qui s’accrochent à leur profession et n’ont pas envie de l’abandonner.

«Je trouve ça très, très noble, comme métier, de voir ces gens, qui sont sur le point de prendre leur retraite, mais qui ne veulent pas, et qui restent souvent comme bénévoles pour ne pas se retrouver devant rien», a souligné le comédien.

Jean-François Mailloux ne sera pas du genre bourru avec sa classe, alliant rigueur et proximité avec ses jeunes protégés, qui apprécient beaucoup son style.

«C’est une star dans l’école. Il est sympathique avec les élèves. Il les aime tous. Mais un bon enseignant doit avoir une bienveillante fermeté», a noté Fabienne Larouche.

«Il n’a pas envie de prendre sa retraite, parce qu’il ne sait pas ce qu’il va faire après», a ajouté Fabienne, en laissant entendre que Jean-François devra éventuellement former le stagiaire qui lui succédera.

Dans sa vie personnelle, Jean-François, natif de la Mauricie, vit depuis plusieurs années avec Isabelle, une femme de 45 ans, de 15 ans sa cadette, mère d’un fils, Cédric, aujourd’hui jeune adulte et universitaire, qui vit dans le même triplex qu’eux. On ignore encore qui interprètera Isabelle et Cédric. Pour le reste, le personnel de l’école du Vieux-Havre demeurera le même, avec Stéphane Boudrias (Louis Champagne), Raphaël Chénier-Leduc (Benoît McGinnis), Ariane Lesage (Nathalie Mallette), Éric Pothier (Michel Charrette), et tous les autres.

Cet hiver, 30 vies, qui mettait en vedette Émile Proulx-Cloutier, a attiré une moyenne de près de 700 000 téléspectateurs par jour. La série est en nomination pour une quatrième année consécutive au prix Rockie du Banff World Media Festival, qui se tiendra en juin, dans la catégorie Melodrama. Cette année, 30 vies y est notamment en compétition contre Grey’s Anatomy. 30 vies a aussi été citée aux International Emmy Awards en 2013 et en 2014.

La saison d’automne de 30 vies prendra son envol à Radio-Canada le 7 septembre prochain.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Les séries historiques incontournables Voyez les images